Déclarations emphatiques, menaces hyperboliques, les langues se délient sur le Brexit. Mais les dents se cassent sur l’Irlande… Analyse par Frédéric Rollin, est conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM.

Et l’Europe reste de marbre : en cas de sortie du Royaume-Uni, une forme de contrôle devra être mise en place sur les produits anglais. Pour les Britanniques, une frontière à l'intérieur de l’Irlande est incompatible avec les accords de Belfast et mettrait en danger l’unité du royaume en réveillant la volonté d’indépendance irlandaise.

Les négociations sur le Brexit tournent donc en rond et les voix pro-européennes brandissent l’idée d’un nouveau référendum. Si de telles stratégies ont déjà connu le succès, au Danemark en 1993 et en Irlande en 2002, leur victoire est en l’espèce loin d’être acquise, car l’avancée du Bregret dans les sondages reste fragile et il sera difficile de trouver suffisamment d’élus pour soutenir un second vote.  

De plus, le Parlement britannique a été élu après le référendum, avec la tâche de mener le Brexit. Qu’il décide d’une nouvelle consultation semble politiquement inacceptable. Il faudrait donc de nouvelles élections parlementaires. Et si le référendum aboutit de nouveau au Brexit, il faudra recommencer les négociations, dans un temps extrêmement limité. Oublions cette idée… 

Il faut donc négocier. Et si les discussions irlandaises aboutissent à un compromis temporaire, ainsi que l’indiquent depuis quelques jours les négociateurs, faudra-t-il encore pour obtenir un soft-Brexit les votes des 28 Parlements européens sur le projet de sortie dans son ensemble. Donc, en quelques mois, avancer sur la question irlandaise, trouver une entente sur l’immigration, le commerce et les flux de capitaux, et mettre d’accord les 28 Parlements.

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

La Fed prolonge les conditions « idéales »

07 Décembre 2018
Les investisseurs ont profité d’un scénario « idéal » en 2017, prévient Elena Moya, chroniqueuse chez M&G [...]
Lire la suite...

Que dit la bourse américaine ?

07 Décembre 2018
Après une séance calamiteuse hier sur les bourses européennes, avec à Paris un CAC40 clôturant en baisse [...]
Lire la suite...

Experts-comptables en quête de diversification

05 Décembre 2018
S’il est une profession qui est sujette à l’ubérisation, c’est bien le chiffre… Et certains observateurs estiment [...]
Lire la suite...

La Vérité sur l’Affaire Carlos Ghosn

04 Décembre 2018
Voilà un éditeur qui avec un certain à-propos, alors que l’affaire Carlos Ghosn crée un véritable feuilleton, [...]
Lire la suite...

Problème des retraites : inextricable ou très simple

03 Décembre 2018
La question des retraites est intensément débattue en France. Elle est, au fond, assez simple. Mais on [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Bérengère Blaszczyk

03 Décembre 2018
Les perspectives macro ne sont pas de nature à déstabiliser la patronne de Franklin Templeton en France [...]
Lire la suite...

Enfantillages

28 Novembre 2018
Cette fin d’année n’est décidément pas à la fête, prévient Charles-Henri Kerkhove, directeur de l’allocation d'actifs chez [...]
Lire la suite...

Comment gérer la remontée des taux ?

27 Novembre 2018
Transcript de l’interview réalisée sur Ecorama. On parle beaucoup du risque de remontée des taux, de quoi [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Romain Burnand

26 Novembre 2018
Toujours discret, mais convaincant, le patron de Moneta AM s’exprime à cœur ouvert sur les souscriptions, l’ISR, [...]
Lire la suite...

Investisseurs responsables, privilégiez les « repentis » de l’ESG

23 Novembre 2018
Les entreprises bien notées sur le plan des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sont de [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...