Le marché actions chinois, le deuxième plus important au monde en termes de capitalisation boursière, s’ouvre aux investisseurs internationaux, rappelle Isabelle Mateos y Lago, cheffe stratège gestion diversifiée chez Blackrock.

Nous estimons que l’intégration des actions d’entreprises de Chine continentale (dites de catégorie A) aux indices MSCI constitue une première étape essentielle vers l’ouverture complète du marché actions chinois. Cela offre aux investisseurs une exposition à ce que nous considérons comme des secteurs domestiques attractifs, et justifie notre préférence à l’égard des marchés émergents asiatiques, et notamment la Chine.

L’accès accru au marché des actions chinoises de catégorie A est susceptible d’offrir aux investisseurs internationaux des avantages en termes de diversification. Le graphique ci-dessus montre que les actions A (courbe orange) sont historiquement bien moins corrélées aux actions internationales que l’ensemble des actions émergentes (courbe bleue) et les actions chinoises cotées à Hong Kong (dites actions de catégorie H – courbe verte).

Cela signifie que l’évolution des actions A a été moins synchronisée à celle des actions internationales durant les périodes de fluctuation. Cela est notamment dû au fait que, jusque récemment, les actions A étaient isolées des capitaux étrangers en raison des restrictions sur les participations étrangères au capital des entreprises, et qu’elles étaient fortement influencées par la fréquence de trading plus élevée des investisseurs particuliers chinois.

Cela s’explique également par la différence dans l’exposition sectorielle et la structure actionnariale. L'intégration des actions A offre aux investisseurs une exposition plus complète à l’économie chinoise et un meilleur accès à certaines opportunités de croissance attractives sur le marché chinois.

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Environnement - à lire également...

Il n'y a pas de déclin de l’Empire américain

21 Août 2018
L’été confirme la tendance très particulière de cette année. Malgré une croissance mondiale toujours supérieure à 3%, [...]
Lire la suite...

Les risques politiques et monétaires compliquent la donne

21 Août 2018
L’analyse de Benjamin Melman, directeur allocation d’actifs et dettes souveraines chez Edmond de Rothschild AM.
Lire la suite...

Les émergents sont-ils vulnérables aux guerres commerciales ?

20 Août 2018
Analyse des effets potentiels d’une escalade des tensions entre les États-Unis et la Chine sur les marchés [...]
Lire la suite...

Résister à la tempête commerciale

20 Août 2018
Comment naviguer dans un environnement incertain s'interroge Frédéric Rollin...
Lire la suite...

Sécheresse estivale pour les actions

19 Juillet 2018
Le Baromètre Allocation de Pictet AM du mois de juillet. Une synthèse de Frédéric Rollin, Conseiller [...]
Lire la suite...

Au son du canon de la guerre commerciale

19 Juillet 2018
Retrouvez la dernière lettre « Dorval’s Macro Corner » et ses 4 piliers : Eco-Macro, Valorisation, Dynamique [...]
Lire la suite...

Recherche surperformance désespérément

18 Juillet 2018
Les marchés continuent d’évoluer au gré des négociations entre Chinois et Américains sans réelle direction toutefois. On [...]
Lire la suite...

Quelle est la stratégie de Pékin pour l’économie chinoise ?

17 Juillet 2018
D’après DWS, la masse monétaire constitue un indice. Le taux de croissance de la masse monétaire [...]
Lire la suite...

Les GAFAN un facteur de risque pour les portefeuilles?

17 Juillet 2018
Depuis 2013, le secteur de la technologie occupe une part croissante dans les indices boursiers. Cette année, [...]
Lire la suite...

Le Japon, terre d'incertitudes montantes...

16 Juillet 2018
Décryptage de Christophe Dumont, Macro économiste chez Candriam. Quelles sont les perspectives d’évolution au Japon ?
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...