C’est LE sujet dont tout le monde parle ces derniers jours : l’élection présidentielle française. Si l’issue demeure incertaine, le consensus penche pour une participation de Marine Le Pen au second tour.

Dans sa dernière note, Lazard Frères Gestion se concentre sur une hypothétique sortie de la zone euro, proposition au cœur du programme de Marine Le Pen. La maison relève que même si elle arrivait au pouvoir, des barrières institutionnelles[1] se dressent. La maison de gestion rappelle que « la participation à la monnaie unique est inscrite dans les traités européens et l’appartenance de la France à l’UE est inscrite à l’article 88 de la Constitution ». Un « Frexit » aurait pour corolaire une modification de la Constitution, que la candidate d’extrême droite ne serait vraisemblablement pas en mesure de mettre en œuvre[2].

De son coté, Mirabaud AM estime que « la première classe d’actifs qui pourrait être touchée par un vote populiste en France serait l’euro[3] ». La maison pense néanmoins qu’à l’inverse du secteur bancaire[4], « les entreprises et les secteurs exportateurs pourraient bénéficier de la dépréciation de la monnaie ».

Pour David Zahn, responsable taux Europe chez Franklin Templeton, l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen déboucherait sur « un probable marché baissier sur les obligations d’État français. (…) [et] probablement une hausse de la volatilité pour les obligations françaises ».

De même, Yves Maillot, directeur actions européennes chez NGAM, table sur « un écartement significatif des spreads de taux OAT/Bund[5] doublé d’une forte remontée de la volatilité des indices actions ».

Pour Amundi, les risques sont peu probables certes, mais pas inenvisageables au regard des intentions de vote…

YK/EF

Voir aussi

[1] Articles 11 et 89 de la Constitution.

[2] Du fait d’un défaut de majorité au Parlement.

[3] Comprendre une importante dépréciation face aux principales devises.

[4] A cause du risque d’instabilité financière.

[5] Ecartement des rendements obligataires France-Allemagne

Environnement - à lire également...

Inocap : 10 ans, 17 collaborateurs et 600 millions

16 Octobre 2017
Inocap Gestion apparait en bonne santé pour ses 10 ans : la maison affiche 600 millions d’euros sous gestion alors [...]
Lire la suite...

Trusteam plébiscite Nocibé, Decathlon et ING Direct

13 Octobre 2017
On ne présente plus le credo de Trusteam Finance et de son flagship, le fonds Trusteam ROC (Return On Customer), [...]
Lire la suite...

Alerte sur les infrastructures

11 Octobre 2017
Dans une lettre ouverte à l’ESMA (European Securities and Markets Authority) mais aussi à la SEC américaine, Noël Amenc, le [...]
Lire la suite...

L’économie mondiale va mieux. Oui, mais…

11 Octobre 2017
C’est ce que publie en une de ce jour le journal Les Echos : Extraits


Lire la suite...

La BCE alerte sur l’impact d’une hausse des taux

10 Octobre 2017
Titre les Echos dans un papier publié hier dans la soirée. Extraits :


Lire la suite...

EDRAM : cap sur le Japon

09 Octobre 2017
Benjamin Melman, directeur de l’allocation d’actifs et dettes souveraines chez EDRAM explique dans sa dernière note de Stratégie pourquoi il [...]
Lire la suite...

Crédit Agricole lance son offensive anti-Orange Bank

06 Octobre 2017
Le quotidien Les Echos dévoile la stratégie de la banque.
Lire la suite...

CGP, experts-comptables : même combat ?

06 Octobre 2017
Membre du comité patrimonial du CSOEC (Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables), Frédéric Espirat revient sur les mutations en cours [...]
Lire la suite...

La productivité, clé de la performance immobilière

05 Octobre 2017
Béatrice Guedj, directrice de la recherche à l’IEIF, Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière, analyse les relais de croissance du [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Cession de fonds et plus-value

24 Août 2017

Lors de la cession de son activité, commerciale, artisanale ou libérale, l’entrepreneur peut bénéficier du dispositif d’exonération prévu à Lire la suite...

Les experts-comptables peuvent-ils faire de la gestion de patrimoine ?

24 Août 2017

Ce n’est pas en ces termes que le sujet est posé mais le débat peut nous y ramener.

La Commission a [...]
Lire la suite...