C’est LE sujet dont tout le monde parle ces derniers jours : l’élection présidentielle française. Si l’issue demeure incertaine, le consensus penche pour une participation de Marine Le Pen au second tour.

Dans sa dernière note, Lazard Frères Gestion se concentre sur une hypothétique sortie de la zone euro, proposition au cœur du programme de Marine Le Pen. La maison relève que même si elle arrivait au pouvoir, des barrières institutionnelles[1] se dressent. La maison de gestion rappelle que « la participation à la monnaie unique est inscrite dans les traités européens et l’appartenance de la France à l’UE est inscrite à l’article 88 de la Constitution ». Un « Frexit » aurait pour corolaire une modification de la Constitution, que la candidate d’extrême droite ne serait vraisemblablement pas en mesure de mettre en œuvre[2].

De son coté, Mirabaud AM estime que « la première classe d’actifs qui pourrait être touchée par un vote populiste en France serait l’euro[3] ». La maison pense néanmoins qu’à l’inverse du secteur bancaire[4], « les entreprises et les secteurs exportateurs pourraient bénéficier de la dépréciation de la monnaie ».

Pour David Zahn, responsable taux Europe chez Franklin Templeton, l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen déboucherait sur « un probable marché baissier sur les obligations d’État français. (…) [et] probablement une hausse de la volatilité pour les obligations françaises ».

De même, Yves Maillot, directeur actions européennes chez NGAM, table sur « un écartement significatif des spreads de taux OAT/Bund[5] doublé d’une forte remontée de la volatilité des indices actions ».

Pour Amundi, les risques sont peu probables certes, mais pas inenvisageables au regard des intentions de vote…

YK/EF

Voir aussi

[1] Articles 11 et 89 de la Constitution.

[2] Du fait d’un défaut de majorité au Parlement.

[3] Comprendre une importante dépréciation face aux principales devises.

[4] A cause du risque d’instabilité financière.

[5] Ecartement des rendements obligataires France-Allemagne

Environnement - à lire également...

Que veulent les chefs d’entreprises?

22 Mai 2017
Swiss Life Banque Privée vient de publier la 4ème édition de son Observatoire. Objectif : découvrir les nouvelles attentes des [...]
Lire la suite...

"La part R surchargée, c’est fini »

19 Mai 2017
« Dans un monde post-MIFID, la part R surchagée, c’est fini ».
Lire la suite...

CGPI, où vas-tu ? Chez Nortia !

19 Mai 2017
Nortia fait ses emplettes chez CNP Assurances. L’assureur vient, en effet, de céder l’animation d’un réseau de conseillers en gestion [...]
Lire la suite...

Talence toilette sa gamme

18 Mai 2017
La maison de gestion fusionne 2 fonds aux périmètres en recouvrement.
Lire la suite...

Incertitudes et volatilité : ce n’est pas fini

18 Mai 2017
C'est en tout cas ce que suggère Jean-Noël Vieille, directeur de la gestion chez 360 Hixance, dans sa dernière analyse, [...]
Lire la suite...

Manœuvres chez Olifan et RD Patrimoine

17 Mai 2017
L’été approche et débute la saison des mariages, à en croire le faire-part annonçant l’union entre Olifan Group et RD [...]
Lire la suite...

Tiepolo, 10 ans et 1 milliard d’encours

17 Mai 2017
La maison de gestion fêtait hier les 10 ans de sa création, et le franchissement de la barre des 1 [...]
Lire la suite...

Placements « atypiques », nouveaux champs de compétence pour l’AMF

16 Mai 2017
Alors qu’elle a publié le mois dernier son rapport d’activité, Marielle Cohen-Branche, médiateur de l’AMF
Lire la suite...

3 questions à Candriam

15 Mai 2017
Nadège Dufossé, responsable de l’allocation d’actifs chez Candriam, partage ses convictions.


Lire la suite...

Pictet partagé sur les Etats-Unis

12 Mai 2017
Pictet AM reste acheteur sur les actions globales avec une préférence pour le Japon puis l’Europe et les émergents au [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Les présents d’usage, à manier avec précaution

14 Décembre 2016

En cette période de fêtes, nombreux sont ceux qui vont se laisser aller à quelques « cadeaux » appelés également présents d’usage. [...]
Lire la suite...

PEE et PERCO : quid des cas de déblocage ?

28 Février 2017

Le journal de bord du médiateur de l’AMF, accessible en ligne, offre des analyses précises sur des cas [...]
Lire la suite...