La France et le Luxembourg ont signé à Paris, le 20 mars 2018, une nouvelle convention fiscale visant à éliminer les doubles impositions. Analyse par Charles Guillaneuf, des Editions Wolters Kluwer.

Cette Convention, bien que rédigée en contemplation du modèle de l’organisation de coopération et développement économique (OCDE), n’en conserve pas moins quelques originalités. Celle-ci énonce en particulier des mécanismes anti-abus bien spécifiques, lesquels seront brièvement développés dans un premier temps.

La signature de ce texte met également fin à une période ponctuée de quatre avenants successifs, venus réviser les termes de la convention fiscale initiale datant du 1er avril 1958. Cet accord a été fréquemment critiqué, notamment au sein du rapport au Sénat du 16 décembre 2015, par Monsieur Albéric de Montgolfier (Rapp. n° 260, 2015-2016), et en particulier concernant la fiscalité des plus-values et des revenus immobiliers. Nous développerons ainsi dans un second temps les mesures essentielles du texte en nous concentrant sur les enjeux liés à l’investissement immobilier.

Les mécanismes anti-abus

Tout d’abord, les modalités d’élimination de la double imposition ont été sensiblement modifiées côté français. La règle du taux effectif prévaut toujours pour les résidents luxembourgeois. Toutefois, s’agissant des résidents français, l’impôt luxembourgeois sera, à l’avenir et le cas échéant, éliminé par le biais d’un crédit d’impôt. Ainsi, même si la Convention confère au Luxembourg le droit exclusif d’imposer, la France conservera également un droit d’imposition (Conv., art. 22, 1, b). Seul le crédit d’impôt permettra d’éliminer la double imposition. […]

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Juridique - à lire également...

Démembrement de propriété et usufruitier

14 Novembre 2018
En cas de démembrement de la propriété des parts d'une société de personnes détenant un immeuble, qui [...]
Lire la suite...

Le donné acte d’une promesse de donation…

13 Novembre 2018
L'engagement de signer un acte de donation est, comme la libéralité elle-même, soumis à la forme authentique [...]
Lire la suite...

Responsabilité de l'expert-comptable…

12 Novembre 2018
Doit être déclarée irrecevable l'action en responsabilité dirigée contre la société d'expertise comptable dont la cliente a [...]
Lire la suite...

Vente sur internet, professionnel ou pas ?

09 Novembre 2018
La personne qui publie sur internet simultanément plusieurs annonces de vente de biens peut être qualifiée de [...]
Lire la suite...

Le vice de construction ne dispense pas de payer ses charges…

08 Novembre 2018
Le vice de construction de l’immeuble, à le supposer caractérisé, n’exempte pas les copropriétaires de leur obligation [...]
Lire la suite...

Transparence fiscale : nouvelle amende pour les clients des banques

07 Novembre 2018
Depuis le 1er novembre, les clients des banques françaises doivent composer avec de nouvelles exigences en matière [...]
Lire la suite...

Publication de la loi relative à la lutte contre la fraude

06 Novembre 2018
La Loi relative à la lutte contre la fraude a été publiée au JORF du 24 octobre [...]
Lire la suite...

Un écart de valeur entre les lots et annulation du partage

05 Novembre 2018
L’erreur sur l’existence ou la quotité des droits d’un copartageant, de nature à justifier l’annulation du partage, [...]
Lire la suite...

Régime de faveur des restructurations, précisions

02 Novembre 2018
Les commentaires des aménagements apportés fin 2017 au régime spécial des restructurations viennent d’être publiés. S’ils répondent [...]
Lire la suite...

Attention aux engagements pris par un président de SAS…

30 Octobre 2018
L’article L. 227-6, alinéa 2, du code de commerce, dispose qu’une SAS est engagée envers les tiers [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...