Dans la dernière parution du Fitch Ratings 2019 Outlook, l’agence de notation éponyme dresse un portrait prudent de la dette des Etats.

Des risques souverains liés aux resserrements des politiques financiers et à la guerre commerciale, le rapport de Fitch table sur des perspectives économiques stables pour 2019.

Dans son rapport annuel, l’agence de notation souligne la prédominance de notes B, avec 30% des Etats appartenant à cette catégorie. Ceci s’explique par l’apparition ces dernières années des notations des pays africains.

Les bons élèves pour l’année 2019 sont l’Autriche et la Finlande, aujourd’hui « AA+ ». Ils devraient regagner leur niveau « AAA » l’année prochaine, selon l’agence de notation.

 

Les incertitudes politiques sur une courbe ascendante

L’économie mondiale est à risque, entre autres en raison des politiques commerciales. Fitch considère que la guerre commerciale entre les US et la Chine représente un risque pour l’ensemble de l’économie mondiale. D’ailleurs, l’agence de notation ne voit pas de pays tiers qui sortirait gagnant d’une dégradation de la situation.

Au travers d’une guerre commerciale, Fitch considère que le statut international du dollar pourrait souffrir.

De son côté la Chine, subissant actuellement un ralentissement de sa croissance, pourrait voir son équilibre (économique et politique) perturbé en cas d’une escalade.

 

Alors que les dettes des Etats atteignent souvent des plus-hauts , Fitch rappelle qu’historiquement les recessions détériorent les PIB en moyenne de 4,4% et les balances budgétaires de 4,3%.

D’autre part, l’histoire a montré qu’une augmentation des dettes de l’ordre de 16% en moyenne avait lieu lors d’une récession. Cela conduirait certains pays, à voir leur note révisée à la baisse …

Afin de consulter l’intégralité du rapport, cliquez ICI.

Environnement - à lire également...

Marchés actions : les options d’AXA IM en 2019

14 Décembre 2018
Globalement, chez AXA IM, on préfère parier sur les Etats-Unis que sur l’Europe. Entre autres, du fait [...]
Lire la suite...

Pourquoi les investisseurs devraient se soucier des gilets jaunes ?

14 Décembre 2018
Dans la dernière lettre « Investment Talks » d’Amundi, les analystes et stratèges de la maison donnent [...]
Lire la suite...

Les dindons de la farce

13 Décembre 2018
L’annonce d’une trêve dans la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine était finalement [...]
Lire la suite...

Le GNIP réunit ses adhérents

11 Décembre 2018
Comme annoncé en octobre dernier (voir l’article Pour la promotion du métier) le GNIP a tenu sa [...]
Lire la suite...

Pour une fois, c'est l'Allemagne

10 Décembre 2018
L’année 2018 surprend à maints égards. L’Allemagne notamment, dont la stabilité politique et la force économique faisaient [...]
Lire la suite...

La BCE gardera son cap malgré les incertitudes

10 Décembre 2018
L’annonce de l’arrêt des achats d’actifs lors de la prochaine réunion de Banque centrale européenne le 13 [...]
Lire la suite...

Neuflize OBC optimiste malgré tout

07 Décembre 2018
La banque filiale de ABN se montre prudente pour 2019 : des Etats-Unis aux émergents, en passant [...]
Lire la suite...

Capital-investissement : perspectives contrastées

06 Décembre 2018
Les derniers chiffres publiés dans le Baromètre des levées de fonds d’In Extenso sont contrastés. Plusieurs tendances [...]
Lire la suite...

Or en phase de déclencher un signal haussier

06 Décembre 2018
Selon Arnaud du Plessis, gérant thématiques spécialisé sur l’or chez CPR AM, l’or serait sur le point [...]
Lire la suite...

Une accalmie de courte durée

05 Décembre 2018
L’issue du G20 a été perçue positivement par les marchés. La hausse des tarifs douaniers américains prévue [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...