Par deux tweets, Donald Trump a repris ses menaces contre la Chine dans le cadre de la guerre commerciale. Le début d’une nouvelle escalade se demande Julien Daire, gérant chez CPR AM.

Trouvant que les négociations avec la Chine n’avancent pas assez vite, Trump a indiqué que la hausse de droits de douane sur la tranche de 200 Mds $ passerait de 10 à 25 points de pourcentage et que les 325 Mds $ d’importations américaines de produits chinois non taxées seraient « bientôt » taxées de 25 points supplémentaires prochainement. Voici un récapitulatif des hausses de droits de douane décidées par Trump contre la Chine :

Coup de bluff dans le dernier round des négociations ? Le vice premier ministre chinois Liu He devait arriver mercredi dernier à Washington pour ce qui était présenté comme le dernier round de négociations avant un accord final.

Pour aller dans ce sens, son conseiller économique Larry Kudlow a indiqué qu’il s’agissait là d’un « avertissement » pour la Chine : : “I’m a free-trade guy. The president’s tariffs, however, have been extremely useful in negotiating. … If it doesn’t work out, then I think what the president is saying in today’s tweet is that we will continue these tariffs”.

On peut imaginer que Trump souhaite un accord avec la Chine mais qu’il souhaite montrer qu’il s’est battu pour l’obtenir afin de contraster avec Joe Biden dans la perspective de 2020 (Mercredi, Biden avait tenu un discours beaucoup moins offensif sur la Chine (« la Chine n’est pas un concurrent »).

Une autre interprétation est possible : Trump peut essayer de faire diversion par rapport à une séquence particulièrement difficile (Robert Mueller pourrait passer devant la Chambre le 15 mai, ce qui est potentiellement dévastateur pour Trump car Mueller a indiqué que le secrétaire d’Etat William Barr n’avait pas retranscrit fidèlement ses conclusions, la Chambre cherche à obtenir ses feuilles d’impôt, les tests balistiques de la Corée du Nord ont repris, tensions avec les Russes sur le Venezuela…).

Certains observateurs pensent que Trump avait besoin d’un accord avec la Chine tant que les marchés se portaient mal et qu’il y avait des doutes sur le marché du travail américain : ces doutes étant en partie dissipés, Trump aurait donc désormais moins besoin d’un accord.

Pour lire l’intégralité de l’analyse, cliquez ICI.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Les Banques Centrales vont sauver l’économie, si…

17 Octobre 2019
Les taux d’intérêt ont encore baissé et sont désormais, nuls ou négatifs. Les mesures prises par les [...]
Lire la suite...

Les multi family office unissent leurs forces

16 Octobre 2019
L’union fait la force dans l’univers de la gestion de patrimoine : après les CGP, c’est au [...]
Lire la suite...

Sortir de la croissance, mode d’emploi

15 Octobre 2019
Est-ce possible ? Pourquoi, comment ? Le petit opus d’Eloi Laurent apporte des éléments de réponse. Pas [...]
Lire la suite...

FIC Lux, la suite

14 Octobre 2019
Notre article « Combien coûte un FIC luxembourgeois ? » a suscité de nombreuses réactions, tant parmi [...]
Lire la suite...

Parlez-vous le VARPS ?

11 Octobre 2019
On connaissait les BRICS, GAM Investments nous présente les VARPS (acronyme de Vietnam, Argentine, Roumanie, Pakistan et [...]
Lire la suite...

OFI affine sa stratégie CGP

10 Octobre 2019
Avec entre autres l’arrivée il y a 4 mois de Bertrand Conchon, un ancien de Edmond de [...]
Lire la suite...

Où s’installent les entreprises financières ?

10 Octobre 2019
Possédant près de 3,5 millions de m2 de bureaux en Ile-de-France, les entreprises du secteur financier restent [...]
Lire la suite...

Coup de gueule d’un CGP

09 Octobre 2019
Dans de nombreux domaines, la contrainte de la transparence à tout prix devient la norme et oblige [...]
Lire la suite...

Adieu l’Eonia, place à l’€ster

08 Octobre 2019
Mis en place le 2 octobre dernier par la BCE, l’indice €ster (Euro Short-Term Rate) remplacera l’Eonia [...]
Lire la suite...

A quand une réglementation green bonds ?

07 Octobre 2019
Ayant enregistré une progression de 48% au premier semestre 2019 au niveau mondial, le marché des obligations [...]
Lire la suite...
Agenda

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 05 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 06 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Morningstar Investment Conference 2019

 Date : 14 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Centre d'Affaires Paris Victoire - 52 rue de la Victoire, 75009 Paris
 Organisateur : Morningstar France

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 19 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 20 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...