Avec la hausse du prix du pétrole, l’inflation est de retour. Phénomène assez nocif pour les coûts de production des entreprises et les industries de transformation, elle est désormais accompagnée de pressions inflationnistes sur le coût du travail.

Après les Etats-Unis, c’est l’Europe qui montre désormais dans les dernières statistiques les signes d’une tension salariale (+2,2%) tout comme au Japon (+3,6%). Avec les pénuries de main d’œuvre en quantité ou en qualité, il est probable que ces tensions persistent. C’est une bonne nouvelle pour les salariés mais il faudra que les entreprises puissent les répercuter dans les prix.

L’inflation se voit aussi dans les multiples et dans la capitalisation boursière américaine. Après Apple c’est Amazon qui rejoint le club des 1000 milliards de dollars. Portés par des rachats d’actions record (supérieurs en montant au programme quantitatif de la BCE), les actions américaines continuent d’afficher une santé insolente et un écart béant avec la performance des actions européennes. Premier signe d’espoir, on enregistre pour la première fois une semaine de collecte positive (300 M$) sur ces dernières après vingt-cinq semaines de décollecte continue.

Si l’Europe inquiète toujours, c’est aussi parce que l’Italie doit présenter un budget à ses partenaires européens. La montée en puissance dans l’échiquier politique italien de Salvini passe sûrement par un accord sur un déficit plus important mais sous contrôle (en dessous de 2,5%). Déjà, les taux d’intérêt sur le dix ans italien ont reflué.

La prime de risque n’a pas totalement disparu mais les perspectives d’une prise du pouvoir de la Lega avec ses alliés modérés de droite après un échec de la coalition actuelle ne sont plus si lointaines et probablement plus acceptables par les marchés que l’alliance des contraires que l’Italie doit subir aujourd’hui.

Igor de Maack est gérant et porte parole de la gestion de DNCA

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Carré d’As : Isabelle Bourcier

26 Septembre 2018
Spécialiste de la gestion passive, mais aussi des approches quantitatives, Isabelle Bourcier, responsable du département MAQS de [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Stéphane Vonthron

25 Septembre 2018
Le sémillant directeur commercial distribution de JP Morgan indique sur lesquels de ses fonds arbitrer.
Lire la suite...

Carré d’As : Thierry Scheur

24 Septembre 2018
Y a-t-il une vie après le fonds en euros ? En tout cas, le fonds en euros [...]
Lire la suite...

Tikehau reprend Sofidy, et alii

21 Septembre 2018
Le mouvement de concentration du secteur se poursuit après plusieurs opérations dûment commentées. C’est maintenant au tour [...]
Lire la suite...

CIF ou CGP ?

19 Septembre 2018
Le coup de gueule de Philipe Loizelet, président de l’ANCDGP, sous forme de lettre ouverte…
Lire la suite...

Sonia Fendler, le retour

19 Septembre 2018
Voulant couper court aux rumeurs et aux spéculations, la nouvelle présidente de Héraclès Gestion indique clairement : [...]
Lire la suite...

La fiducie et le chiffre

17 Septembre 2018
Tel est le thème du colloque organisé par l’AFIDU (Association des Avocats Fiduciaires) demain mardi 18 septembre.
Lire la suite...

Carré d’As : Bernard Aybran

17 Septembre 2018
Mi-oracle, mi-technicien, le patron de la mutligestion d’Invesco , qui estime que l’époque n’est plus aux gérants [...]
Lire la suite...

M&G fait son show

17 Septembre 2018
Après Biarritz, Toulon, Lille, Strasbourg… la société de gestion poursuit son roadshow dans une vingtaine de villes [...]
Lire la suite...

Ça continue à bouger chez Carmignac

13 Septembre 2018
Après l’annonce de la promotion de David Older au titre de gérant sur Carmignac Investissement et co-gérant [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...