L’économie du pays peine à se réformer et son électorat est de plus en plus divisé… Analyse d’Anthony Doyle, analyste chez M&G.

Des faiblesses structurelles persistantes, des déséquilibres et une vulnérabilité financière. C’est notamment en ces termes que le Fonds Monétaire International (FMI) a décrit l’économie italienne dans son récent rapport sur le pays.

Près de dix ans après la crise financière mondiale, les perspectives économiques de l’Italie restent sombres et les coûts supportés de manière disproportionnée par les actifs et la jeune génération. L’électorat est extrêmement divisé, et l’absence d’exécutif compromet les perspectives de réformes et d’ajustements, pourtant essentielles.

Le revenu disponible réel par habitant est inférieur à ce qu’il était avant l’entrée de l’Italie dans la zone euro, alors que ses partenaires européens devraient creuser encore plus l’écart en termes de croissance du PIB par habitant et de revenus dans la décennie à venir.

L’Italie est la troisième économie de la zone euro, et représente 16 % de son PIB. La Commission européenne a déjà prévenu les marchés que compte tenu de sa taille, l’économie italienne constituait potentiellement une source de risque majeure pour la zone euro sur le plan économique et financier. Son ratio dette publique/PIB oscille autour de 133 %, le plus élevé de l’Union européenne (UE) après la Grèce.

Le taux de créances douteuses se situe à environ 21 % du PIB, ce qui en fait l’un des plus élevés de l’UE. Grâce à une politique monétaire ultra-accommodante qui fournit des liquidités abondantes et permet d’éviter une crise à court terme, la Banque centrale européenne (BCE) et son président Mario Draghi sont parvenus à empêcher la sortie d’un État membre de la zone euro.

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Environnement - à lire également...

The art of the deal

25 Septembre 2018
Tuaisceart Éireann...ces mots gaéliques signifient Irlande du Nord. Ce territoire fidèle à la couronne des Windsor et [...]
Lire la suite...

Remake de 1997-1998 sur les émergents ?

25 Septembre 2018
Au cours des dernières semaines, l’Argentine et la Turquie ont été frappées par des crises similaires à [...]
Lire la suite...

Actifs financiers proches de leur sommet…

19 Septembre 2018
Les primes de risque politiques attachées à de nombreux actifs financiers sont sans doute proches de leur [...]
Lire la suite...

Entreprises européennes : des résultats solides et rassurants

17 Septembre 2018
En Europe, le momentum des révisions en hausse des résultats s’est légèrement détérioré. En effet, alors que [...]
Lire la suite...

CGP, unissez-vous !

17 Septembre 2018
A la veille de Patrimonia, Blandine Fischer, directrice générale du pole Assurance Finance chez InfoPro, et Jean-Marc [...]
Lire la suite...

L’immobilier coté, assurance tous risques ?

13 Septembre 2018
Le segment de l’immobilier coté se caractérise au sein de l’univers des valeurs mobilières par sa bonne [...]
Lire la suite...

Un monde à trois vitesses

12 Septembre 2018
Croissance aux Etats-Unis, ralentissement de la zone euro et turbulences dans les pays émergents.
Lire la suite...

L’Italie effraie à nouveau les investisseurs

12 Septembre 2018
La zone euro est à nouveau déstabilisée par la politique populiste de l’Italie, alors que le nouvel [...]
Lire la suite...

Le groupe Premium reprend Cap Finances

10 Septembre 2018
Intervenant dans le domaine l’épargne retraite, de la prévoyance et la gestion d’actifs, le groupe Premium s’apprête [...]
Lire la suite...

Pouvoir d’achat : contraction de 0,2% en 2018 ?

06 Septembre 2018
Selon Euler Hermes, le pouvoir d’achat des ménages français s’est contracté de -1% lors du premier semestre [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...