Alors que la FED américaine vient de procéder à son deuxième relèvement de taux de l’année (+ 25 bp à 20%) quelle sera aujourd’hui la position de la BCE ? Analyse de Yves Longchamp, directeur de la recherche chez Ethenea.

La réunion de la Banque centrale européenne aujourd’hui s’annonce décisive. Il existe une forte probabilité que la BCE fasse le premier pas pour réduire son programme de relance monétaire, après plus d’une décennie d’assouplissement monétaire sans précédent.

Le programme de rachat d’actifs (APP en anglais) qui devrait durer « jusqu’à fin septembre 2018 ou au-delà si nécessaire », selon les orientations actuelles de la BCE, constituera très probablement le thème majeur de la réunion de la BCE, car il ne semble plus nécessaire. Pour reprendre la formulation exacte employée par la BCE, un ajustement soutenu de la trajectoire de l’inflation a été observé.

La semaine dernière, Peter Praet, économiste en chef de la Banque centrale européenne, a livré un discours au cours duquel il a suggéré que les trois critères fixés pour un ajustement soutenu de la trajectoire de l’inflation étaient réunis. Nous assistons actuellement à une convergence de l’inflation globale vers sa cible, à la confiance en une stabilisation durable de l’inflation autour de ces niveaux, et enfin à la résilience de la convergence de l’inflation à la fin du programme d’achats d’actifs par la BCE. Généralement, il existe une différence subtile entre les déclarations préalables de la BCE et ses communiqués finaux. Les premières tendent à rester de vagues déclarations faisant office de boussole pour les investisseurs, lorsque les seconds s’apparentent à un plan détaillé. Nous pensons que la Banque centrale européenne dévoilera demain son plan de réduction de son programme de rachat d’actifs (APP), et les détails quant à eux seront fournis lors de la prochaine réunion de politique monétaire qui se tiendra en juillet.

L’un des points d’intérêt clé sera de savoir s’il y aura une possible mise à jour des objectifs de politique monétaire de la BCE concernant une éventuelle première hausse des taux d’intérêt. A ce jour, il est souligné dans la politique que « les taux d’intérêt directeurs de la BCE [devraient rester] à leurs niveaux actuels sur une période prolongée, et bien au-delà de l’horizon fixé pour les achats d’actifs nets ». Nous supposons que cette affirmation demeurera inchangée, car la Banque centrale européenne n’est pas pressée de relever les taux. Cependant, nous pourrions bien envisager un changement significatif, à condition que le terme « au-delà » soit supprimé de cette phrase.

Au cours de la conférence, les nouvelles projections macroéconomiques de la BCE pour la zone euro seront publiées. Selon les projections actuelles, le PIB devrait augmenter de 2,4% cette année. Comme la croissance au premier trimestre a été plus faible que prévu, et que la majorité des indicateurs avancés ont baissé au cours des derniers mois, une révision à la baisse est hautement probable.

Bien que l’Italie ait fait la une des journaux ces dernières semaines, et que les tensions sur les cours des BTP demeurent persistantes, nous pensons que cela n’affectera pas la capacité de réaction de la BCE, car les tensions se limitent à la péninsule italienne.

Environnement - à lire également...

Il n'y a pas de déclin de l’Empire américain

21 Août 2018
L’été confirme la tendance très particulière de cette année. Malgré une croissance mondiale toujours supérieure à 3%, [...]
Lire la suite...

Les risques politiques et monétaires compliquent la donne

21 Août 2018
L’analyse de Benjamin Melman, directeur allocation d’actifs et dettes souveraines chez Edmond de Rothschild AM.
Lire la suite...

Les émergents sont-ils vulnérables aux guerres commerciales ?

20 Août 2018
Analyse des effets potentiels d’une escalade des tensions entre les États-Unis et la Chine sur les marchés [...]
Lire la suite...

Résister à la tempête commerciale

20 Août 2018
Comment naviguer dans un environnement incertain s'interroge Frédéric Rollin...
Lire la suite...

Sécheresse estivale pour les actions

19 Juillet 2018
Le Baromètre Allocation de Pictet AM du mois de juillet. Une synthèse de Frédéric Rollin, Conseiller [...]
Lire la suite...

Au son du canon de la guerre commerciale

19 Juillet 2018
Retrouvez la dernière lettre « Dorval’s Macro Corner » et ses 4 piliers : Eco-Macro, Valorisation, Dynamique [...]
Lire la suite...

Recherche surperformance désespérément

18 Juillet 2018
Les marchés continuent d’évoluer au gré des négociations entre Chinois et Américains sans réelle direction toutefois. On [...]
Lire la suite...

Quelle est la stratégie de Pékin pour l’économie chinoise ?

17 Juillet 2018
D’après DWS, la masse monétaire constitue un indice. Le taux de croissance de la masse monétaire [...]
Lire la suite...

Les GAFAN un facteur de risque pour les portefeuilles?

17 Juillet 2018
Depuis 2013, le secteur de la technologie occupe une part croissante dans les indices boursiers. Cette année, [...]
Lire la suite...

Le Japon, terre d'incertitudes montantes...

16 Juillet 2018
Décryptage de Christophe Dumont, Macro économiste chez Candriam. Quelles sont les perspectives d’évolution au Japon ?
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...