Paul Duvaux est avocat fiscaliste.

J'ai décidé d'attribuer chaque année un prix spécial à la pire idée fiscale de l'année.

J'ai choisi d'appeler ce prix, le prix Cahuzac, du nom du célèbre politicien qui, ministre du Budget en exercice, a outrageusement menti à l'Assemblée Nationale, en affirmant qu'il n'avait pas de compte en Suisse.

Il est difficile de faire pire pour un ministre du Budget en exercice et il mérite largement de donner son nom à ce prix qui récompensera, chaque année, la pire idée fiscale de l'année.

Je précise que, paradoxalement, j'ai une certaine sympathie pour Jérôme Cahuzac. Il était l'un des rares députés à connaître la fiscalité. C'est quelqu'un de brillant et sympathique. [...]

Mais revenons à mon prix.

L'idée du prix Cahuzac est de protester contre l'incompétence et la démagogie qui caractérisent nos politiciens, et plus particulièrement en matière fiscale.

Petit rappel : en France, s'il y a un problème, la solution passe toujours par la fiscalité. C'est bien connu, une petite déduction ou une petite taxe en plus, et tous nos problèmes seront résolus.

Je pense plutôt que la fiscalité devrait être simple et stable. Les impôts devraient avoir seulement pour objet de financer le budget de l'Etat et devraient être le plus neutres possibles. Je suis un chaud partisan de la neutralité fiscale, mais je suis très seul.

Donc le prix Cahuzac vise surtout à récompenser symboliquement (car je ne donne pas de somme d'argent), tous ceux qui ont des idées franchement débiles en matière fiscale. Il s'agit en général de politiciens qui n'ont aucune compétence pratique, aucune idée des effets concrets de leurs idées lamentables.

[...]

Alors pour l'année 2015, les nominés retenus sont les suivants :

1) François Hollande pour l'idée que les revenus de l'année 2017 ne seraient pas taxés. 2017 serait une année blanche non imposable. Rappelons que l'idée vise à supprimer le décalage entre l'année des revenus et le paiement de l'impôt. En effet, en France, l'impôt payé en 2016 est relatif aux revenus de 2015, de sorte qu'il y a toujours un retard d'un an entre le revenu et l'impôt. Cette situation est gênante pour ceux qui, comme François Hollande, veulent instaurer l'impôt sur le revenu indolore, perçu par voie de retenue à la source. [...]

2) La deuxième nominée est Catherine Coutelle, députée, qui a proposé et obtenu la réduction du taux de la TVA sur les protections féminines. Au lieu du taux normal de 20 %, c'est le taux réduit de 5,5 % qui va dorénavant s'appliquer aux tampons, au motif que les tampons seraient des produits de première nécessité et que taxer les tampons seraient une forme de discrimination contre les femmes.

[...]

J'accorde à Mme Coutelle un prix Cahuzac, spécial niche fiscale. Mais ce n'est pas la palme d'or.

Il faut donc maintenant déchirer l'enveloppe pour désigner le véritable vainqueur du Prix Cahuzac année 2015.

Suspens  terrible.

Je donne le prix à Yves Jégo qui a indiqué qu'il souhaitait instaurer une TVA kilométrique. Il propose un "socle commun de 15 % pour tout le monde" et un taux variable, "de 15 à 25 %", en fonction du nombre de kilomètres parcourus par les produits entre l'endroit où ils sont fabriqués et le point de vente. Un moyen, selon lui, de taxer davantage "ces circuits fous" qu’empruntent des yaourts fabriqués "à 10.000 kilomètres".

Un grand bravo à Yves Jégo qui a trouvé enfin comment lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Il suffisait d'y penser. Une TVA à taux variable en fonction des kilomètres parcourus. Les yaourts chinois n'ont qu'à bien se tenir !

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Et si on reprenait du dividende !

15 Février 2018
L’œil en coin de John Plassard, consultant pour Mirabaud Securities chez Cambridge Securities.
Lire la suite...

« On n’en est plus au changement de régime »

12 Février 2018
Réaction à l’article « Macro : vers un changement de régime », publié vendredi dernier, de Charles Firmin-Didot, patron de [...]
Lire la suite...

Eléments de langage pour un nouveau consensus

07 Février 2018
Les maîtres-mots des commentateurs, analystes et gérants face aux perturbations que connaissent les marchés : contre-choc obligataire, correction technique, retour [...]
Lire la suite...

6èmes Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises

01 Février 2018
Elles se tiendront à Paris le 14 mars prochain sous la houlette de la CNCEF (Chambre nationale des conseils experts [...]
Lire la suite...

Coin Coin

26 Janvier 2018
Et si le bitcoin était une hallucination ? Le billet d’humeur de Bernard Aybran, directeur de la multigestion d’Invesco AM.
Lire la suite...

Tacle glissé

22 Janvier 2018
La nouvelle année a apporté une découverte majeure, estime Bernard Aybran directeur de la multi-gestion chez Invesco AM : lors [...]
Lire la suite...

15 prévisions fictives… ou pas

18 Janvier 2018
Dans les 15 prévisions fictives pour 2018 du bon Docteur Leber (le patron de la boutique de gestion allemande Acatis) [...]
Lire la suite...

La BCE s’est-elle brûlée les doigts avec Steinhoff ?

16 Janvier 2018
On se souvient que le mois dernier la maison allemande Steinhoff avait trébuché en bourse, Wolfgang Bauer qui est co-gérant [...]
Lire la suite...

The Political Incorrect Financial Letter

15 Janvier 2018
Au menu de la dernière livraison de Jacques Bossuyt de Novacap AM pour la nouvelle année
Lire la suite...

Vers une fintech du pauvre ?

12 Janvier 2018
Il y a des offres qu’on ne peut pas refuser, et d’autres qui laissent sans voix… C’est le cas de [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Cession de fonds et plus-value

24 Août 2017

Lors de la cession de son activité, commerciale, artisanale ou libérale, l’entrepreneur peut bénéficier du dispositif d’exonération prévu à Lire la suite...

Les experts-comptables peuvent-ils faire de la gestion de patrimoine ?

24 Août 2017

Ce n’est pas en ces termes que le sujet est posé mais le débat peut nous y ramener.

La Commission a [...]
Lire la suite...