En 2017, les Etats-Unis ont importé pour 500 milliards de dollars de produits chinois. La Chine, de son côté, a timidement acheté l’équivalent de 130 milliards de dollars de biens américains. Dans la dispute commerciale qui l’oppose à la Maison Blanche, Pékin aura du mal à faire monter les enchères.

Mais la Chine peut jouer sur le tourisme.

Le gouvernement a en effet la capacité à diriger ses citoyens vers d’autres pays. Et Pékin a déjà utilisé cette arme avec beaucoup d’efficacité. La Corée du Sud s’en souvient…

Le nombre de touristes chinois a été multiplié par 25 au cours des 20 dernières années. Aujourd’hui, ces derniers dépensent deux fois plus que les touristes américains et trois fois plus que les touristes allemands. En 2017, le nombre de voyageurs chinois a atteint 130 millions ! Aux Etats-Unis, les touristes chinois dépensent 94 millions de dollar par jour. Le potentiel reste donc énorme, car seuls 10% des Chinois détiendraient un passeport, contre 35% aux Etats-Unis et 25% au Japon1.

Or, le gouvernement chinois sait diriger ses citoyens selon ses souhaits. Le plus simple pour Pékin est d’attribuer ou de retirer à un pays le "Statut de Destination Approuvée". Il peut aussi influencer les agences de voyage : seules 2000 agences ont l’autorisation gouvernementale de vendre des voyages à l’étranger, et parmi les cinq plus grandes, trois sont détenues par l’Etat, une autre étant une filiale de Tencent2.

En mars 2017, la Corée du Sud a commencé à déployer un système américain d’interception de missiles, le THAAD (Terminal High Altitude Area Defense). Pékin s’est alors fâché et a rétorqué fermement. Le gouvernement a notamment imposé un interdit non officiel sur les voyages de groupe en Corée du Sud, en menaçant les agences de voyage d’amendes ou de révocation pure et simple de leur agrément.

L’effet sur le tourisme coréen a été dévastateur. En juillet 2016, au plus haut, les touristes chinois étaient 917.000. Un an après, ils n’étaient plus que 281.000.

Frédéric Rollin est conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM.

Voir aussi

1 US Department of Commerce, décembre 2017

2 Stratfor «China’s Unlikely Weapon: Tourists », juillet 2018

3 Datastream, juillet 2017

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Agences de notation, tout ce que vous avez toujours voulu savoir…

15 Novembre 2018
Souvent décriées, voire craintes, les agences de notations suscitent toujours fascination et répulsion. D’où l’intérêt du livre [...]
Lire la suite...

La Financière de la Cité avance ses pions

14 Novembre 2018
Il faut clairement avoir un esprit quelque peu contrarian pour lancer en ce moment un fonds obligataire [...]
Lire la suite...

Un cycle de derating des actions s’achève…

13 Novembre 2018
Avec la correction du Nasdaq en octobre, un cycle complet de derating des actions s’achève, estime François-Xavier [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Bruno Vanier

12 Novembre 2018
Fin connaisseur des marchés émergents depuis plus de 20 ans, le président de Gemway place son épargne [...]
Lire la suite...

Comment les robots tentent de prendre la place des investisseurs

09 Novembre 2018
Les robots-investisseurs sont de plus en plus nombreux à intervenir sur les marchés financiers, créant des mouvements [...]
Lire la suite...

Y a-t-il une affaire Carmignac ?

08 Novembre 2018
L’info a fait le tour de la place comme une trainée de poudre, à peine publiée hier [...]
Lire la suite...

TGOO (Thank God October’s Over)

06 Novembre 2018
Les mois d’octobre ne laissent de trace dans nos mémoires boursières que parce que les crises de [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Marc Renaud

05 Novembre 2018
Pour le patron de Mandarine Gestion, en marge des mouvements de rapprochement en cours dans l’industrie, les [...]
Lire la suite...

Les 6 graphiques effrayants d’Halloween…

02 Novembre 2018
Si vous voulez avoir vraiment peur cette année pour Halloween, inutile de chercher le dernier film d’horreur [...]
Lire la suite...

Perial atteindra-t-il son objectif de 5 milliards en 2020 ?

31 Octobre 2018
Le patron de Perial, Eric Cosserat, tiendra-t-il le pari de son plan stratégique de 5 milliards d’euros [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...