Pour définir ce sport qu'est le football, on a coutume de dire que c'est un jeu de balle (au pied) qui se joue à onze contre onze et qu'à la fin c'est toujours l'Allemagne qui gagne.

Ce n'est (heureusement) pas toujours vrai. La défaite de la Mannschaft peut éventuellement servir de leçon à Angela Merkel et au système politique allemand dans son ensemble. Le non renouvellement au football comme en politique crée les conditions de l'échec individuel et collectif.

Poussée en son sein par la bavaroise, puissante et conservatrice CSU, Angela Merkel, indéboulonnable mais aujourd'hui bousculée par le Grossbruder ("Grand Frère") américain sur le commerce international, doit trouver une réponse avec ses alliés européens aux sujets de préoccupation des citoyens (flux migratoires, rééquilibrage du partage de la richesse, allègement du poids de certaines dettes...). Le leadership de l'Allemagne inquiète aujourd'hui alors qu'elle a représenté un pôle de stabilité dans les diverses crises que la zone euro a connues.

L'autre pays préoccupant pour les marchés se trouve être la Grande-Bretagne. Elle partage une histoire commune avec l'Allemagne puisque ses deux dernières dynasties royales sont issues de maisons de noblesse germaniques (la maison de Hanovre et la maison Saxe-Cobourg-Gotha).

Pour l'instant, rien n'est prêt pour le Brexit au 30 mars 2019. La sortie brutale serait une catastrophe. Les avertissements des industriels dans certains secteurs (aéronautique, automobile...) n'y font rien pour l'instant. Les Brexiteers continuent de dire que le Brexit (voté en juin 2016) n'a rien changé à l'économie britannique (ce qui est faux dans les chiffres publiés). D'autre part, à ce jour, il n'y a pas de Brexit. La Grande-Bretagne est toujours dans l'Union Européenne.

Entre le vote du budget italien 2019 à l'automne et les disputes du couple franco-allemand sur les réformes de la zone, il est aujourd'hui difficile d'être confiant sur le Vieux Continent. Premier progrès toutefois : les Européens semblent s'être mis d'accord sur le sujet migratoire lors du premier jour du Conseil européen.

Par ailleurs, les indicateurs (le rythme de création d'emplois s'élève à 220 000 par mois en 2018 soit un chiffre proche de 2017) démontrent toujours une économie en croissance. Cela suffira-t-il à endiguer les vagues de décollecte sur les marchés actions européens ? To be continued... comme on dit dans les séries TV américaines.

Igor de Maack est gérant et port-parole de la gestion chez DNCA.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Comme des sangliers atomiques

16 Juillet 2018
Bernard Aybran, Directeur de la multigestion Invesco Asset Management, nous livre son dernier billet d’esprit du semestre.
Lire la suite...

Défi Amiral Gestion, grand succès

13 Juillet 2018
Comme annoncé en décembre dernier (voir l’article Des mots pour le dire, des km pour le faire) [...]
Lire la suite...

Actions, obligations : l’analogie des rendements

10 Juillet 2018
En juillet 2012, le président de la BCE Mario Draghi, avec sa formule « Whatever it takes [...]
Lire la suite...

Mauvaises anticipations sur les retraites

06 Juillet 2018
Les particuliers s'attendent à consacrer en moyenne 34 % de leur revenu de retraite aux dépenses de [...]
Lire la suite...

Qu’est-ce que la gestion «overlay» ?

04 Juillet 2018
La gestion «overlay» consiste à appliquer une «seconde couche» de gestion dans la construction d’un portefeuille d’actions, [...]
Lire la suite...

Loi Pacte, quels impacts pour les épargnants ?

02 Juillet 2018
Le projet de « loi Pacte » a été récemment présenté par le gouvernement. Cette réforme, qui [...]
Lire la suite...

Un jour sans fin

29 Juin 2018
Il y a des jours comme ça. Des jours qui n’en finissent pas, englués dans une répétition [...]
Lire la suite...

TARGET2, c’est quoi ?

28 Juin 2018
Un peu de pédagogie avec Bastien Drut, stratégiste chez CPR AM qui se penche sur la question [...]
Lire la suite...

Mieux prévenir les difficultés des délais de paiement

27 Juin 2018
Si le futur plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (projet de loi PACTE) [...]
Lire la suite...

La riposte chinoise sera financière, pas commerciale

26 Juin 2018
Face à la réponse de la Chine de taxer une partie des exports américains, le Président Trump [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...