Alors que les investisseurs étrangers, et notamment américains, ont tendance à sous pondérer les small cap européennes, Natixis AM y voit au contraire des opportunités d’investissement à ne pas manquer.

« En général les sociétés de petites ou moyennes tailles évoluent dans des secteurs moins matures et souvent sur des niches de marché, ce qui explique une croissance des bénéfices supérieure aux grandes valeurs » commente Yves Maillot, directeur actions européennes chez NAM. A cela s’ajoute une sensibilité plus grande aux cycles économiques.

La véritable problématique des petites valeurs n’est pas tant la volatilité (elles ne le sont pas plus que les grandes valeurs) mais bien un problème de liquidité.

Certes elles sont plus chères en moyenne mais le niveau de valorisation reste encore relativement attractif.

Concrètement, comme cela se traduit-il en portefeuille ? Au regard de l’amélioration du climat économique, ce sont les valeurs sensibles au cycle qui seront privilégiées, « la voilure sur les valeurs de qualité ayant été réduite » précise Thierry Cuypers, responsable gestion small et mid cap Europe.

Concernant les positions géographiques : la maison préfère les actions nordiques et allemandes en raison de la croissance économique mais aussi parce que cette zone constitue un riche vivier de valeurs exportatrices. En revanche, NAM reste prudent sur l’Europe du Sud et sur les actions britanniques. Quant à la France, bien qu’ils n’imaginent pas de scénario catastrophe, leur position dépendra des résultats électoraux.

Pour Yves Maillot, l’équation est la suivante : « une surperformance constatée des petites sociétés par rapport aux grandes valeurs alliée à une sélection adéquate des entreprises permet de générer plus de performance ».

EF/FL

Environnement - à lire également...

Le marché de printemps de Frédéric Rollin

18 Mai 2018
Conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM, Frédéric Rollin livre ses analyses et son allocation.
Lire la suite...

Les marchés ignorent le risque politique…

17 Mai 2018
Le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien n’a eu aucun impact sur les marchés constate [...]
Lire la suite...

Vers de possibles difficultés économiques pour 2019

16 Mai 2018
La prévision concernant le cours du pétrole reste un exercice difficile mais beaucoup d’éléments convergent vers la [...]
Lire la suite...

Boîte de Pandore américaine

15 Mai 2018
Tensions sur le 10 ans américain, hausse du brut… quelles peuvent être les conséquences de la politique [...]
Lire la suite...

Incertitudes sur les valorisations… mais pas sur les bénéfices

15 Mai 2018
Bien que la toile de fond économique ait peu évolué et reste globalement favorable, l’agitation s’est toutefois [...]
Lire la suite...

Les taux à la croisée des chemins

13 Mai 2018
Une analyse détaillée par Valentine Ainouz, Sergio Bertoncini et Silvia di Silvio, stratégistes crédit chez Amundi.
Lire la suite...

L’Italie risque-t-elle de sortir de l’Union ?

09 Mai 2018
L’économie du pays peine à se réformer et son électorat est de plus en plus divisé… Analyse [...]
Lire la suite...

Buy in May and sail away

09 Mai 2018
Et s'il était temps de se renforcer... le point de vue d'Igor de Maack, gérant et porte-parole [...]
Lire la suite...

Délais de paiement : plus haut à 10 ans

04 Mai 2018
Euler Hermes publie son étude annuelle sur le délai moyen de paiement des clients dans le monde [...]
Lire la suite...

En environnement volatil, on privilégie les fondamentaux

04 Mai 2018
En avril, les craintes géopolitiques en Corée et les tensions protectionnistes accumulées depuis plusieurs semaines ont semblé [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...