L’analyse en la matière de Valérie Batigne, président de Sapiendo-Retraite.

« Le programme proposé par le mouvement « En Marche ! » annonce un réel bouleversement des règles établies en matière de retraite : il ne s’agit pas de changer les paramètres tels que l’âge de départ, qui restera à 62 ans, mais de réformer le système en profondeur. Ainsi quel que soit le régime de retraite auquel on appartient, le but du projet est qu’un euro cotisé donne droit au même montant de retraite.

Aujourd’hui nous sommes très loin de cet équilibre souhaité. Notons tout de même que le projet ne prévoit pas une égalité parfaite : le taux de cotisation et les conditions d’âges seront variables selon les régimes.

Cet objectif est plausible : notre système de retraite actuel est alambiqué et inégalitaire. Mais il reste cependant très ambitieux : il faudra trouver un accord entre tous les acteurs de la retraite… des syndicats de la fonction publique aux caisses des professions libérales en passant par les régimes spéciaux. Cela nécessitera de longues négociations, d’autant que cette réforme s’appliquera progressivement après un délai de 5 ans.

L’inconvénient principal de ce projet reste de se concentrer sur la mise en place de nouvelles règles du jeu, certes particulièrement ambitieuses mais à échéance très lointaine, et ainsi de passer à côté de réformes sur le court terme qui pourraient améliorer simplement le financement du système de répartition.

On estime à 10 ans la période de transition nécessaire, qui sera également délicate et source de grande complexité. »

Rédaction/EF

Verbatim - à lire également...

Patrimonia 2018, c’est parti !

06 Juin 2018
Il est l’heure de s’inscrire pour le rendez-vous de rentrée de la profession qui se tiendra les [...]
Lire la suite...

Dans le viseur : santé, techno et consommation

28 Mai 2018
Les choix d’Estelle Ménard, gérante du fonds CPR Actions Euro Restructuration.
Lire la suite...

La fièvre des fusions-acquisitions s'empare de la French Tech

24 Mai 2018
Le quotidien Les Echos se penche sur un phénomène en accélération : plus de 245 start-up françaises [...]
Lire la suite...

Primonial pousse les feux sur l’immobilier européen

21 Février 2018
Décidément, voilà un groupe qui poursuit sa mue. Après le rapprochement avec la Financière de l’Echiquier, Primonial [...]
Lire la suite...

Marchés européens : beau potentiel et vrai risque

22 Janvier 2018
Patron des strategies actions européennes chez Franklin Templeton, Dylan Ball se montre positif sur la zone; sans [...]
Lire la suite...

2018, l'année de tous les dangers

10 Janvier 2018
Stratégiste en chef chez Natixis AM, David Lafferty va sur les marchés «mais sans réelle conviction »…
Lire la suite...

Gorilles dans la brume

03 Janvier 2018
Lyrisme pour Igor de Maack chez DNCA qui démarre l’année sur une note bien philosophique.


Lire la suite...

Fidelity : les points à retenir sur les émergents

03 Octobre 2017
Deux gérants émergents (Rebecca Mc Vittie sur les actions et Oli Shakir?Khalil sur la dette) donnaient leur [...]
Lire la suite...

Election française : entre soulagement et attentisme

09 Mai 2017
Reste en effet l’issue des élections législatives le mois prochain qui influeront largement sur la marge de [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...