Depuis le début de l’année, les actifs risqués des marchés émergents sont de plus en plus volatils. En raison de la forte appréciation du dollar liée à la poursuite de la politique de normalisation de la Fed, certains actifs émergents comme la dette en devise locale ont peu performé (-6,8 % entre janvier et le 21 juin).

Les taux de change flexibles agissent comme amortisseurs et devraient permettre aux économies de s’ajuster à condition que les fondamentaux soient assez robustes pour éviter des développements désordonnés.

Néanmoins, le niveau de tension qui s’est exprimé sur les marchés n’a rien de comparable avec celui des crises précédentes (en termes de sorties de portefeuille et d’écartement des primes de CDS).

L’appétit des investisseurs pour les actifs émergents est toujours bel et bien présent car les performances relatives sont toujours attractives, et les fondamentaux sont considérés comme plus solides dans l’ensemble de la classe d’actifs en l’absence d’un nouveau scénario perturbateur (guerre commerciale) et de mesures inattendues ou incontrôlées de la part des principales banques centrales. Cette situation est particulièrement perceptible au niveau des marchés asiatiques.

En effet, la bonne orientation actuelle des fondamentaux et des conditions macroéconomiques ne doit pas masquer la grande dépendance qu’ont toujours les pays émergents envers la demande extérieure. La croissance globale des bénéfices des entreprises de ces pays est très étroitement corrélée à la performance de leurs exportations. Une évolution de la dynamique des prix des matières premières ou du cycle de production

Pour lire l’intégralité du document, cliquez ICI.

Alessia Berardi, Karine Hervé et Sosi Vartanesyan sont membres de l’équipe de recherche macroéconomique d’Amundi.

Environnement - à lire également...

Le dollar comme seul refuge

14 Novembre 2018
Le rebond des actions s’est affaibli en fin de semaine, de sorte que l’indice S&P abandonnait 0,9% [...]
Lire la suite...

Trois tensions en ligne de mire pour les investisseurs

14 Novembre 2018
Les investisseurs ont trois grandes tensions, toutes aussi inquiétantes, en ligne de mire prévient Toby Nangle, responsable [...]
Lire la suite...

Une surveillance étroite de points d’entrée attractifs

13 Novembre 2018
Le mois dernier a été clairement dominé par le regain de volatilité sur les marchés internationaux et [...]
Lire la suite...

La hausse des taux, c'est l'ennui

12 Novembre 2018
e marché actions est-il plus volatil en période de hausse de taux ? Beaucoup répondront par l’affirmative. [...]
Lire la suite...

D’un excès à l’autre

09 Novembre 2018
Si la correction des marchés d’actions en octobre aura été impressionnante, elle a aussi été frappante par [...]
Lire la suite...

Elections US : impacts positifs pour les marchés

08 Novembre 2018
Il s’agit d’un très bon résultat pour les Républicains. C’est seulement la 5ème fois en 132 ans [...]
Lire la suite...

Une récession imminente est peu probable

07 Novembre 2018
Nous conservons une légère surpondération des actions américaines, estimant qu’une récession imminente est peu probable estime Diego [...]
Lire la suite...

États-Unis - Élections de mi-mandat : Donald Trump poussé à la cohabitation

07 Novembre 2018
À la suite des midterms, le président a consolidé sa base électorale et les démocrates se sont [...]
Lire la suite...

Correction des marchés, soubresaut ou début d’une tendance baissière ?

06 Novembre 2018
Les marchés boursiers occidentaux ont reculé de plus de 10% depuis la fin du mois de septembre. [...]
Lire la suite...

Zone euro : la croissance est-elle en train de caler ?

31 Octobre 2018
Alors que les indices PMI de la zone euro s’étaient maintenus à un bon niveau durant l’été, [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...