Les particuliers s'attendent à consacrer en moyenne 34 % de leur revenu de retraite aux dépenses de subsistance de base, mais la réalité est qu'ils auront besoin de près de 50 % de leur revenu pour assumer ces dépenses : une étude que vient de publier Schroders révèle un écart important entre les attentes et les réalités financières de la vie après le départ en retraite.

Les retraités reçoivent un revenu de retraite inférieur à ce que les personnes qui approchent de la retraite s'attendent actuellement à percevoir, cette différence étant la plus marquée en Asie.    

L'étude, qui porte sur plus de 22.000 investisseurs dans 30 pays, montre que 15 % des retraités dans le monde déclarent ne pas disposer d’un revenu suffisant pour vivre confortablement. En France, ce taux atteint 20 %, ce qui est largement supérieur à la moyenne mondiale mais aussi européenne (14 %).

Moins de la moitié (43 %) de tous les retraités indique qu'un peu plus de revenu serait utile, tandis que 42 % ont déclaré avoir un revenu suffisant pour vivre confortablement à la retraite. En France, 36 % seulement des retraités estiment avoir un revenu suffisant.

Les personnes âgées de 55 ans et plus qui s'approchent de la retraite risquent globalement de tomber de haut en raison de leurs anticipations trop élevées concernant leur futur revenu de retraite. Ils prévoient qu’ils auront besoin de 74 % de leur salaire ou de leur revenu actuel en moyenne pour vivre confortablement à la retraite.

En réalité, les retraités du monde entier reçoivent, en moyenne, 61 % de leur salaire final chaque année. Au niveau régional, c’est en Asie que le contraste est le plus fort, les retraités recevant 59 % de leur salaire final, tandis que les personnes approchant de la retraite attendent 76 %.

En moyenne, l'écart est le plus faible pour les investisseurs en Europe, les retraités recevant 63 % de leur salaire de fin de carrière, tandis que les attentes des futurs retraités représentent 72 % du salaire. Cependant, en France, les attentes s’élèvent à 78 % du salaire, alors qu’en réalité, les revenus à la retraite n’atteignent que 61 % du salaire final.

En France, les non retraités prévoient de dépenser 30 % de leur budget à ces dépenses de subsistance, alors qu’en réalité les retraités y allouent 46 % de leur revenu. L’investissement dans un bien immobilier/l’achat d’une deuxième résidence, anticipés à hauteur de 14 % du revenu de retraite, se trouve ainsi ramenés à 4 % de ce budget.

Pour accéder à l’étude, cliquez ICI.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

BCE : pas de surprise mais des ajustements

14 Décembre 2018
Sans surprise, la BCE a confirmé hier l’arrêt de sa politique d’achat d’actifs. Elle n’envisage pas de [...]
Lire la suite...

Une analyse ESG qui balance

12 Décembre 2018
Des noms, des exemples et des explications, voilà ce qu’on veut. Et que fournit SFC (Shareholders for [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Mario Petrachi

10 Décembre 2018
La gestion, c’est l’art de faire travailler ensemble des talents différents… Un éclairage de Mario Petrachi, directeur [...]
Lire la suite...

Banques Privées, faut-il monter en gamme ?

10 Décembre 2018
La décision de Neuflize OBC de se défaire d’une partie de sa clientèle, afin de se concentrer [...]
Lire la suite...

La Fed prolonge les conditions « idéales »

07 Décembre 2018
Les investisseurs ont profité d’un scénario « idéal » en 2017, prévient Elena Moya, chroniqueuse chez M&G [...]
Lire la suite...

Que dit la bourse américaine ?

07 Décembre 2018
Après une séance calamiteuse hier sur les bourses européennes, avec à Paris un CAC40 clôturant en baisse [...]
Lire la suite...

Experts-comptables en quête de diversification

05 Décembre 2018
S’il est une profession qui est sujette à l’ubérisation, c’est bien le chiffre… Et certains observateurs estiment [...]
Lire la suite...

La Vérité sur l’Affaire Carlos Ghosn

04 Décembre 2018
Voilà un éditeur qui avec un certain à-propos, alors que l’affaire Carlos Ghosn crée un véritable feuilleton, [...]
Lire la suite...

Problème des retraites : inextricable ou très simple

03 Décembre 2018
La question des retraites est intensément débattue en France. Elle est, au fond, assez simple. Mais on [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Bérengère Blaszczyk

03 Décembre 2018
Les perspectives macro ne sont pas de nature à déstabiliser la patronne de Franklin Templeton en France [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...