La banque filiale de ABN se montre prudente pour 2019 : des Etats-Unis aux émergents, en passant par l’Europe, Neuflize OBC a récemment présenté ses perspectives pour l’année à venir.

Selon les sources officielles du congrès américain (CBO), la croissance des Etats-Unis devrait s’établir à 2,2% pour 2019 ; de son côté Neuflize OBC prévoit une croissance autour de 1,7% pour cette période. La société de gestion justifie cette prévision en tenant compte de deux facteurs : l’absence de ré-endettement des ménages américains depuis 2008 (passant d’environ 100% en 2008 à moins de 80% aujourd’hui) et une hausse de l’endettement des émetteurs high yield.

La banque est prudente sur les risques politiques concernant le Vieux continent. En effet, la crise italienne et le Brexit créent des perspectives négatives pour une Europe déjà touché par une érosion des salaires réels en raison de la reprise de l’inflation. Le potentiel de croissance est de ce fait minoré.

Selon Olivier Raingeard, directeur des investissements chez Neuflize OBC, il faut faire attention au « bumpy landing » des pays émergents. Ces derniers ont un niveau d’endettement en hausse alors que leur croissance s’affaiblit. Ainsi, certaines attaques sur des devises souveraines pourraient conduire ces pays à des difficultés de remboursement de leur dette en dollars ; comme cela a été le cas pour la devise turque cet été.

Enfin, en ce qui concerne la Chine, le gérant rappelle qu’on constate habituellement une hausse des crédits aux entreprises à chaque ralentissement économique ; ce qui a entrainé le taux d’endettement de ces dernières de 100% en 2008 à 160% en 2017. Neuflize OBC n’est pas inquiet de la situation tant que la banque centrale chinoise n’a pas opté pour une politique restrictive.  La maison reste toutefois prudente à l’égard de ce marché.

Au bout du compte, le gérant est surpondéré sur les actions, à hauteur de 53,8%, chiffre qui pourrait être revu à la baisse en cas de volatilité. Dans son allocation d’actions, le gérant a choisi de surpondérer les Etats-Unis au détriment de l’Europe. Par ailleurs, la gestion est sous-pondérée sur les obligations et le monétaire.

Environnement - à lire également...

Marchés actions : les options d’AXA IM en 2019

14 Décembre 2018
Globalement, chez AXA IM, on préfère parier sur les Etats-Unis que sur l’Europe. Entre autres, du fait [...]
Lire la suite...

Pourquoi les investisseurs devraient se soucier des gilets jaunes ?

14 Décembre 2018
Dans la dernière lettre « Investment Talks » d’Amundi, les analystes et stratèges de la maison donnent [...]
Lire la suite...

Les dindons de la farce

13 Décembre 2018
L’annonce d’une trêve dans la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine était finalement [...]
Lire la suite...

Le GNIP réunit ses adhérents

11 Décembre 2018
Comme annoncé en octobre dernier (voir l’article Pour la promotion du métier) le GNIP a tenu sa [...]
Lire la suite...

Pour une fois, c'est l'Allemagne

10 Décembre 2018
L’année 2018 surprend à maints égards. L’Allemagne notamment, dont la stabilité politique et la force économique faisaient [...]
Lire la suite...

La BCE gardera son cap malgré les incertitudes

10 Décembre 2018
L’annonce de l’arrêt des achats d’actifs lors de la prochaine réunion de Banque centrale européenne le 13 [...]
Lire la suite...

Capital-investissement : perspectives contrastées

06 Décembre 2018
Les derniers chiffres publiés dans le Baromètre des levées de fonds d’In Extenso sont contrastés. Plusieurs tendances [...]
Lire la suite...

Or en phase de déclencher un signal haussier

06 Décembre 2018
Selon Arnaud du Plessis, gérant thématiques spécialisé sur l’or chez CPR AM, l’or serait sur le point [...]
Lire la suite...

Une accalmie de courte durée

05 Décembre 2018
L’issue du G20 a été perçue positivement par les marchés. La hausse des tarifs douaniers américains prévue [...]
Lire la suite...

Tarifs douaniers : ouverture entre les Etats-Unis et la Chine

04 Décembre 2018
Ce qui s'apparentait à une escalade de la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies mondiales, [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...