Les perspectives de hausse des taux d'intérêt américains sont demeurées un facteur clé qui a freiné les rendements sur les marchés obligataires mondiaux jusqu'à présent Parmi les obligations d’Etat « core », les rendements ont notamment augmenté sur le marché du Trésor américain. Toutefois, plusieurs thèmes d'investissement intéressants sont toujours présents aux États-Unis dans le cadre d’une stratégie flexible obligataire ou sur les devises. Les rendements du 10 ans américain atteignant environ 3 %, la dette américaine a ainsi commencé à offrir un rendement plus attractif. Dans l'ensemble, toutefois, la perspective d'une normalisation des politiques monétaires justifie une approche prudente en matière de duration.  

Ailleurs sur le marché des obligations d'État, les titres protégés contre l'inflation du Trésor américain (TIPS) représentent une très bonne opportunité compte tenu de la perspective d'une inflation plus forte dans le pays. Jusqu'à présent, l'inflation est restée assez modérée d'un point de vue mondial, et les TIPS continuent de reposer sur la poursuite d'une inflation assez favorable, malgré le faible taux de chômage et les pressions sur les salaires. Compte tenu de l'impact inflationniste potentiel des récentes mesures de relance budgétaire, les TIPS représentent une valeur attrayante.

Bien que les valorisations de crédit commençaient à paraître moins attrayantes après une période de solide performance, nous continuons de rechercher les meilleures opportunités d’investissement sur les marchés. En matière d’obligations d’entreprises, les titres à taux variable libellés en dollar américain (FRN) des grands groupes bancaires et des émetteurs financiers, offrent de belles opportunités. Ces actifs sont attrayants car ils misent sur le renforcement de l'économie et l'augmentation des taux d'intérêt aux États-Unis.

Sur les marchés des changes, le dollar américain semble favorable, et ce, grâce aux perspectives d'une croissance économique américaine plus forte par rapport à la croissance mondiale et au resserrement monétaire de la Réserve Fédérale. En revanche, les données économiques dans des zones telles que la Zone euro et le Royaume-Uni se sont assouplies, les anticipations de hausse des taux d'intérêt dans ces régions étant repoussées.

Jim Leaviss, directeur de la gestion obligataire chez M&G.

Placements - à lire également...

Faut-il miser sur les fonds « disruptifs » ?

21 Septembre 2018
On voit apparaître sur le marché de plus en plus de fonds qui jouent le thème de [...]
Lire la suite...

Immobilier : ville par ville, la dynamique des métropoles

21 Septembre 2018
Dans les centres ville de Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes ou Rennes, les prix ont atteint des records [...]
Lire la suite...

Axiom met un pied dans les indices

19 Septembre 2018
C’est un pas important pour la société de gestion : après s’être associée à Groupama pour mettre [...]
Lire la suite...

L’alliance de la gestion active et de la gestion passive

19 Septembre 2018
Lyxor publie une étude sur la performance de plus de 6.000 fonds actifs au 1er semestre 2018. [...]
Lire la suite...

L’ISR en passe de devenir un placement comme un autre

17 Septembre 2018
Parmi les nombreux enseignements de l'étude « Schroders Global Investor Study 2018 » (22.000 investisseurs consultés dans [...]
Lire la suite...

Quadrator garde la tête hors de l’eau

13 Septembre 2018
Le fonds de Montpensier a bien traversé l’été en dépit d'un environnement difficile.
Lire la suite...

Qu’est-ce qui est « disruptif », et pourquoi ?

12 Septembre 2018
Question à Mario Petrachi, directeur de la distribution externe chez BNP Paribas AM, au sujet du fonds [...]
Lire la suite...

Fidelity Emerging Market Corporate Debt

11 Septembre 2018
On nous demande ce qu’il faut penser de la dette émergente et du fonds « Fidelity Emerging [...]
Lire la suite...

Pourquoi les entreprises familiales cartonnent

11 Septembre 2018
On a tous un avis sur la question. Intuitivement, on se dit que la stratégie d’entreprise est [...]
Lire la suite...

Generali reprend Sycomore AM

07 Septembre 2018
C’est fait, ou pratiquement : alors que la rumeur courrait depuis quelques temps, Generali a officiellement annoncé [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...