Alors que la Fed vient de procéder à une nouvelle augmentation de taux directeur, Christian Reiter, gérant de fonds chez Deutsche AM donne sa grille de lecture.

L’attention des investisseurs est de nouveau focalisée sur la hausse de l'inflation, et plus particulièrement sur la réaction des banques centrales face à ce phénomène. La hausse des taux d’intérêt aurait en effet un impact considérable sur les obligations détenues par les investisseurs en faisant baisser leur valeur : si ces titres sont revendus avant l'échéance, les transactions pourraient se faire à pertes.

Les obligations à taux variable peuvent néanmoins permettre d’éviter cet effet. Du fait de la variabilité de leur rémunération, les obligations à taux variables offrent généralement un rendement proche de celui du marché monétaire, par exemple de l'Euribor. L’avantage est le suivant : si les taux d'intérêt augmentent, le rendement délivré par ces actifs s’ajuste à intervalles réguliers. En outre, ils bénéficient d'une prime de crédit qui dépend de la solvabilité de l'émetteur et de la maturité restante avant échéance.

Une obligation à taux variable élimine donc autant que possible le risque d’une remontée des taux d’intérêts, tout en délivrant une surperformance liée à la prime de crédit. Cette prime assure un rendement minimal lorsque les taux de marché sont faibles. Par ailleurs, lorsque les taux d'intérêt montent, l’augmentation du rendement des obligations à taux variable permet d’empêcher une baisse de leur valeur de marché. Ces deux aspects rendent ces produits particulièrement attractifs pour les investisseurs institutionnels. Si l'inflation devait réapparaître, la Banque centrale européenne pourrait en effet mettre un terme à sa politique monétaire accommodante, nécessitant un repositionnement stratégique de nombreux portefeuilles institutionnels.

Avec des encours sous gestion d'environ 10 milliards d'euros*, « Deutsche Floating Rate Notes » est l'un des plus grands fonds d’obligations à taux variables gérés activement en Europe.

Lors de la sélection des primes de crédit, les gérants du fonds se concentrent sur les obligations d'une maturité résiduelle pouvant aller jusqu'à cinq ans, alors que les fonds du marché monétaire investissent généralement dans des obligations d'une durée de deux ans maximum.

Placements - à lire également...

Idinvest surfe sur l’apport-cession

17 Octobre 2019
Idinvest Partner lance le FCPR Idinvest Entrepreneurs Club (FR0013415056), destiné à financer l’expansion des entreprises européennes technologiques [...]
Lire la suite...

Retraites : les chiffres qui font peur

15 Octobre 2019
Il ne fait maintenant plus aucun doute pour personne, du moins pour les plus lucides d’entre nous, [...]
Lire la suite...

Vers l’infini et au-delà…

14 Octobre 2019
Telle pourrait être la devise des banquiers centraux… estime Stéphane Vonthron de JP Morgan AM.
Lire la suite...

Taux bas, comment repenser l’allocation d’actifs ?

14 Octobre 2019
Dans un contexte de taux durablement bas, les fonds monétaires et obligataires n’ont plus grand-chose à offrir [...]
Lire la suite...

Combien coûte un FIC luxembourgeois ?

11 Octobre 2019
Combien en coûte-t-il pour mettre en place un FID ou un FID à votre main, ou à [...]
Lire la suite...

Le coliving devient investissable ?

09 Octobre 2019
S’interroge Frédéric Tixier du site spécialisé PierrePapier alors que ce marché naissant et en forte croissance attire [...]
Lire la suite...

L’urbanisation durable, nouvelle thématique de CPR

09 Octobre 2019
« Investir dans des sociétés favorisant le développement durable des villes », telle est la mission que [...]
Lire la suite...

Transformation des marchés émergents, un virage stratégique

08 Octobre 2019
En 30 ans, les marchés émergents sont passés du statut d’exportateurs à bas coûts à celui d’acteurs [...]
Lire la suite...

Les 5 péchés capitaux des ETF

07 Octobre 2019
Vous tirez aujourd’hui la sonnette d’alarme sur les ETF alors qu’ils rencontrent un succès comme jamais ! [...]
Lire la suite...

Faut-il aller sur le renminbi ?

04 Octobre 2019
Alors que les investisseurs sont en quête de placements « alternatifs », la dette chinoise peut-elle représenter [...]
Lire la suite...
Agenda

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 05 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 06 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Morningstar Investment Conference 2019

 Date : 14 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Centre d'Affaires Paris Victoire - 52 rue de la Victoire, 75009 Paris
 Organisateur : Morningstar France

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 19 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 20 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...