Fidelity International, présente sa stratégie obligataire. Andrea Lannelli, Directeur, Investissements obligataires, explique qu’en dépit d’un encrage intact des taux à des niveaux faibles, le vieillissement démographique et le surendettement compriment le potentiel de croissance. Ainsi, Fidelity perçoit toujours au niveau tactique, des risques de hausse des rendements, en particulier dans la zone euro.

« En juin, comme attendu, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé mettre un terme en fin d’année à ses mesures d’assouplissement quantitatif, tout en réduisant le rythme des achats mensuels d'obligations de moitié à partir de septembre, pour le ramener à 15 Mrd d'euros. »

« La question est maintenant de savoir quand la BCE va commencer à relever ses taux. Le tassement des perspectives économiques et les orientations explicites de l'autorité monétaire ont conduit les marchés à repousser leurs prévisions de hausse des taux à décembre 2019, ce qui est conforme à nos anticipations. »

« Sur la dette souveraine, il est difficile d'être constructif à l'égard des Bunds, compte tenu du faible niveau des rendements au regard des fondamentaux, notamment des prévisions du PIB nominal. Par conséquent, nous percevons le risque d'une hausse des rendements et préconisons une position courte sur la duration, même si la courbe des taux abrupte et les risques politiques persistants en Italie devraient limiter l'ampleur de tout mouvement de liquidation sur les Bunds. »

« À la périphérie, nous avons opéré une hausse tactique de l'exposition à la dette publique italienne en mauvaise posture au deuxième trimestre, tout en conservant une surpondération sur l'Espagne. Nous pensons que la pression du marché continuera d'agir en Italie et limitera les dérives du gouvernement de coalition vers des politiques extrêmes. Si le risque d'élections anticipées dans le pays est probablement sous-estimé par le marché, la dégradation budgétaire est largement due aux prix des BTP. »

« Si la situation fondamentale de l'Europe reste globalement positive, nous prévoyons des faiblesses à venir. »

« Dans l'univers du crédit Investment Grade (IG), bien que l'effet de levier se soit modéré et que les ratios de couverture des intérêts soient élevés, ces mesures sont sensibles à la dynamique de croissance et devraient se dégrader au second semestre 2018. La récente montée en puissance des activités de M&A en Europe est le signe que nous pourrions finalement entrer dans un environnement de crédit de fin de cycle.

« Dans l'ensemble, l'Europe demeure notre région préférée sur le secteur du crédit, même si les arguments qui sous-tendent cette vision se transforment, face à la dégradation des fondamentaux des entreprises et à l'amélioration des valorisations. »

Retrouvez l’analyse intégrale en cliquant ICI

Placements - à lire également...

Nouveau fonds Athymis sur le marché

04 Décembre 2018
Pour l’occasion, le gérant s’est associé à son confrère ACG pour proposer Athymis ACG Industrie 4.0. Objectif [...]
Lire la suite...

Expansion à l’international pour Amiral Gestion

30 Novembre 2018
Amiral Gestion continue de se développer sur de nouveaux territoires : après l’ouverture d’un bureau en Espagne [...]
Lire la suite...

Quelles solutions pour le crowdfunding immobilier locatifs ?

30 Novembre 2018
Le cabinet d’avocat Cornet Vincent Ségurel organise le mercredi 5 décembre prochain une conférence sur le crowdfunding [...]
Lire la suite...

Gestion active ou passive, le choix n’est plus à faire

29 Novembre 2018
Le débat entre gestion passive et gestion active, comme s’il fallait choisir l’une ou l’autre, semble aujourd’hui [...]
Lire la suite...

Co-working, nouveau gisement en immobilier d’entreprise

29 Novembre 2018
Dans une récent étude, Knight Frank analyse le développement du marché du co-working. Il s’agit d’un phénomène [...]
Lire la suite...

NN IP lance un nouveau fonds dette infrastructure

26 Novembre 2018
Déjà actif sur la dette infrastructure depuis 1992 avec 1 milliard d’euros d’encours, NN Investment Partners (NN [...]
Lire la suite...

L’immobilier est-il à la croisée des chemins ?

26 Novembre 2018
Pour répondre à la question, un séminaire sur 2 jours organisé par le groupement Cercle France Patrimoine [...]
Lire la suite...

M&A : les prix des PME se maintiennent à leur sommet

23 Novembre 2018
Le quotidien Les Echos note que malgré les tensions commerciales internationales et l'instabilité politique en Europe, les [...]
Lire la suite...

Prendre des risques réellement rémunérateurs

19 Novembre 2018
La volatilité est certes l’un des principaux thèmes des marchés financiers depuis le début de l’année, mais [...]
Lire la suite...

SCPI : 10 idées reçues

16 Novembre 2018
Au cours d’une réunion récemment tenue, Corum AM a fait le point sur 10 « idées reçues [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...