Xi Jinping a annoncé la baisse de l’objectif de croissance chinoise, de précédemment 6,5% à « entre 6 et 6,5% ». La Chine semble décélérer inexorablement. Faut-il s’en inquiéter ? Nous ne le pensons pas.

Le gouvernement chinois accepte simplement le destin de toute économie en voie de développement : celui d’une baisse structurelle de la croissance. Passer de l’agriculture à la sidérurgie crée plus rapidement de la valeur ajoutée qu’évoluer de la sidérurgie vers les hautes technologies et les services. De plus, la population chinoise vieillit.

Pour la Chine, la décélération devrait être de l’ordre de 0,2% par an dans les prochaines années, ce qui est proche des annonces du gouvernement. Et il est plutôt rassurant de voir le gouvernement chinois accepter l’inexorable. Un objectif plus élevé pourrait mener à des politiques trop offensives, et dangereuses. Le gouvernement chinois connaît sans doute l’avertissement de Confucius : « Une petite impatience ruine un grand projet ».

Les investisseurs comprennent le principe, mais nombre d’entre eux restent néanmoins inquiets. Au cours des derniers trimestres, l’économie chinoise a décéléré plus rapidement que de 0,2% par an.

Il est vrai que les obstacles sont nombreux. Inquiète de la croissance du crédit, la banque centrale s’est montrée plutôt restrictive en 2017. Et en 2018 l’économie en a souffert. Les négociations commerciales difficiles avec les Etats-Unis inquiètent les entreprises. Le dernier trimestre 2018 pourrait être le pire de la décennie. 

Faut-il désespérer ? Non plus !

Depuis plus de 12 mois, le gouvernement met en place des mesures énergiques de relance. L’activité immobilière est déjà repartie en 2018. Les investissements en infrastructures ont repris sous l’impulsion du gouvernement. La baisse récente des réserves obligatoires pour les banques favorisera l’investissement des petites et moyennes entreprises. De multiples mesures fiscales devraient relancer la consommation, notamment les achats de voitures actuellement en berne. Enfin, les volumes de crédit augmentent.

Et si les négociations commerciales avec les Etats-Unis devaient très mal se passer, ce que nous ne croyons pas, le gouvernement a sous le coude des mesures fiscales très énergiques. En 2019, ces dernières pourraient dépasser les 2% du PIB, ce qui paraît suffisant pour contrebalancer de très mauvaises nouvelles du côté diplomatique.

Nous nous attendons donc à un rebond de l’activité chinoise en deuxième partie de 2019

Frédéric Rollin est conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Un marché mondial des fusacq à pleurer

22 Octobre 2019
Le dernier baromètre du cabinet de conseil américain Willis Towers Watson sur le marché mondial des fusacq [...]
Lire la suite...

Jusqu’où ira MieuxPlacer en matière de transparence ?

22 Octobre 2019
Après avoir lancé son site de courtage à destination des particuliers il y a 3 ans, Guillaume-Olivier [...]
Lire la suite...

C’est parti pour la MIC 2019

21 Octobre 2019
Sous l’acronyme de MIC, se cache la Morningstar Investment Conference qui se tiendra le jeudi 14 novembre [...]
Lire la suite...

Les Banques Centrales vont sauver l’économie, si…

17 Octobre 2019
Les taux d’intérêt ont encore baissé et sont désormais, nuls ou négatifs. Les mesures prises par les [...]
Lire la suite...

Les multi family office unissent leurs forces

16 Octobre 2019
L’union fait la force dans l’univers de la gestion de patrimoine : après les CGP, c’est au [...]
Lire la suite...

Sortir de la croissance, mode d’emploi

15 Octobre 2019
Est-ce possible ? Pourquoi, comment ? Le petit opus d’Eloi Laurent apporte des éléments de réponse. Pas [...]
Lire la suite...

FIC Lux, la suite

14 Octobre 2019
Notre article « Combien coûte un FIC luxembourgeois ? » a suscité de nombreuses réactions, tant parmi [...]
Lire la suite...

Parlez-vous le VARPS ?

11 Octobre 2019
On connaissait les BRICS, GAM Investments nous présente les VARPS (acronyme de Vietnam, Argentine, Roumanie, Pakistan et [...]
Lire la suite...

OFI affine sa stratégie CGP

10 Octobre 2019
Avec entre autres l’arrivée il y a 4 mois de Bertrand Conchon, un ancien de Edmond de [...]
Lire la suite...

Où s’installent les entreprises financières ?

10 Octobre 2019
Possédant près de 3,5 millions de m2 de bureaux en Ile-de-France, les entreprises du secteur financier restent [...]
Lire la suite...
Agenda

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 05 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 06 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Morningstar Investment Conference 2019

 Date : 14 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Centre d'Affaires Paris Victoire - 52 rue de la Victoire, 75009 Paris
 Organisateur : Morningstar France

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 19 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 20 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...