Le fait que le débiteur n’a pas, même sciemment, informé ses créanciers de sa mise en procédure collective ne permet pas à ces derniers de le poursuivre en paiement au mépris de l’interdiction des poursuites individuelles. Analyse par les Editions Francis Lefebvre.

Se plaignant de malfaçons dans le remplacement de fenêtres de leur domicile par une entreprise, des époux demandent en référé la désignation d’un expert. Deux semaines plus tard, l’entreprise est mise en redressement judiciaire. Avant qu’un plan de redressement soit arrêté au profit de celle-ci, les époux, qui n’ont pas déclaré leur créance dans le cadre de la procédure collective, poursuivent l’entreprise en justice, lui réclamant des dommages-intérêts pour les malfaçons.

La cour d’appel de Douai fait droit à leur demande. En effet, l’entreprise débitrice s’est bien gardée, durant les opérations d’expertise et devant les premiers juges, de révéler la procédure collective dont elle faisait l’objet ; elle a aussi omis de mentionner la créance des époux dans la liste des créances destinée au mandataire judiciaire. Dans ces circonstances, susceptibles de caractériser un comportement frauduleux, il ne peut pas être reproché aux époux d’avoir obtenu la condamnation de l’entreprise au terme d’une procédure menée en l’absence des organes de la procédure collective et pour une créance non déclarée.

Pour lire l’intégralité de l’analyse, cliquez ICI.

Juridique - à lire également...

Annuler la vente conclue sous curatelle, preuve à rapporter

18 Juillet 2018
La régularité de la vente signée par un majeur protégé au regard du régime mis en place [...]
Lire la suite...

Les héritiers sur le palier !

17 Juillet 2018
Le droit exclusif sur le bail d’habitation du conjoint survivant qui remplit les conditions de l’article « [...]
Lire la suite...

Holding animatrice : une qualification à l’épreuve des faits

17 Juillet 2018
Le flash ingénierie patrimoniale des équipes Edmond de Rothschild. La qualification de « holding animatrice de groupe [...]
Lire la suite...

Défiscalisation et démembrement : attention

13 Juillet 2018
Le notaire doit s’assurer qu’il n’existe pas de dispositif fiscal en cours susceptible d’être remis en cause [...]
Lire la suite...

Comptes semestriels : première application de la norme IFRS 15

12 Juillet 2018
Les Editions Francis Lefebvre publient un dossier pratique sur les dernières précisions du Comité d’Interprétation des IFRS [...]
Lire la suite...

Perte de la qualité d’associé et prescription d’action en remboursement

10 Juillet 2018
Dans un arrêt rendu le 27 juin 2018, la Cour de cassation établit le point de départ [...]
Lire la suite...

Cession par une SCI et répartition entre associés

08 Juillet 2018
Prise à l'occasion de la cession d'un immeuble, la décision d’une SCI d’allouer à l'un de ses [...]
Lire la suite...

Certification européenne pour les professionnels du patrimoine

06 Juillet 2018
La CNCEF (Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers) et l’EFPA (European Financial Planning Association) unissent leurs forces [...]
Lire la suite...

Dividende : date d’exigibilité

05 Juillet 2018
Une société actionnaire doit inclure dans ses résultats imposables les dividendes dont la distribution a été décidée [...]
Lire la suite...

Lieu du séjour et domicile fiscal… attention à ne pas confondre

04 Juillet 2018
Un rappel salutaire fait par le site FiscalOnline avec le commentaire d’une décision récente du Conseil d’Etat [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...