Le fait que le débiteur n’a pas, même sciemment, informé ses créanciers de sa mise en procédure collective ne permet pas à ces derniers de le poursuivre en paiement au mépris de l’interdiction des poursuites individuelles. Analyse par les Editions Francis Lefebvre.

Se plaignant de malfaçons dans le remplacement de fenêtres de leur domicile par une entreprise, des époux demandent en référé la désignation d’un expert. Deux semaines plus tard, l’entreprise est mise en redressement judiciaire. Avant qu’un plan de redressement soit arrêté au profit de celle-ci, les époux, qui n’ont pas déclaré leur créance dans le cadre de la procédure collective, poursuivent l’entreprise en justice, lui réclamant des dommages-intérêts pour les malfaçons.

La cour d’appel de Douai fait droit à leur demande. En effet, l’entreprise débitrice s’est bien gardée, durant les opérations d’expertise et devant les premiers juges, de révéler la procédure collective dont elle faisait l’objet ; elle a aussi omis de mentionner la créance des époux dans la liste des créances destinée au mandataire judiciaire. Dans ces circonstances, susceptibles de caractériser un comportement frauduleux, il ne peut pas être reproché aux époux d’avoir obtenu la condamnation de l’entreprise au terme d’une procédure menée en l’absence des organes de la procédure collective et pour une créance non déclarée.

Pour lire l’intégralité de l’analyse, cliquez ICI.

Juridique - à lire également...

SCI, comptabilité commerciale et réévaluation des actifs

24 Septembre 2018
Le Conseil d’Etat vient de confirmer qu’une SCI qui n’était pas soumise à l’obligation de tenir une [...]
Lire la suite...

Responsabilité de l’administration fiscale pour faute

21 Septembre 2018
A la suite de deux examens de leur situation fiscale personnelle portant respectivement sur les années 1987 [...]
Lire la suite...

Point de départ de la prescription réduite…

19 Septembre 2018
En cas de réduction de la durée d'un délai de prescription, la prescription réduite commence à courir, [...]
Lire la suite...

ManyMore et Fidroit main dans la main

19 Septembre 2018
Les 2 fournisseurs de solutions Fidroit et ManyMore ont annoncé qu’ils uniraient leurs efforts à partir de [...]
Lire la suite...

Dettes, divorce et patrimoine professionnel…

19 Septembre 2018
Le transfert de tout le passif de l’entreprise commune à des époux à la charge de l'un [...]
Lire la suite...

Art 57 et transfert de bénéfices

17 Septembre 2018
Le Conseil d'Etat rappelle, en le complétant, le considérant de principe applicable pour les besoins de l'article [...]
Lire la suite...

Immeuble historique occupé par son propriétaire…

17 Septembre 2018
En cas d'occupation partielle d'un immeuble historique non productif de revenus, seuls les frais relatifs à la [...]
Lire la suite...

Travaux sur les parties communes conformes

13 Septembre 2018
L’autorisation d’implanter un escalier de secours empiétant légèrement sur une voie commune de circulation relève de la [...]
Lire la suite...

Défaut d’information et perte de chance…

12 Septembre 2018
Commentaire de Silvestre Tandeau de Marsac, avocat au cabinet TFMS, concernant une décision de la Chambre commerciale [...]
Lire la suite...

Faute dolosive du constructeur et transmission

11 Septembre 2018
L’action en responsabilité du maître de l’ouvrage fondée sur la faute dolosive du constructeur est de nature [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...