Selon Euler Hermes, le pouvoir d’achat des ménages français s’est contracté de -1% lors du premier semestre 2018. Deux facteurs sont désignés par le leader mondial de l’assurance-crédit. Tout d’abord, la hausse du prix du pétrole (+20% au premier semestre), qui a engendré une hausse de l’inflation : les prix à la consommation ont cru de +2,3% a/a au mois d’août 2018. Ensuite, un effet fiscalité, avec des hausses de taxes (essence, CSG) qui ont pesé sur le revenu disponible brut des ménages français.

Euler Hermes estime d’ailleurs que le revenu disponible brut des ménages français augmentera seulement de +1,5% en 2018 (+2,7% en 2017). Dans le même temps, l’inflation devrait croître en moyenne annuelle de +1,9%. En conséquence, le pouvoir d’achat des ménages français devrait se contracter de -0,2% en 2018 (+1,4% en 2017). Il s’agit de la troisième année de recul du pouvoir d’achat sur les 10 dernières années, une situation qui ne s’était pas produite depuis la seconde guerre mondiale.

La consommation des ménages déçoit encore

Conséquence directe de ce recul du pouvoir d’achat, la consommation des ménages français ne devrait croître que de +0,8% en 2018, après +1,1% en 2017 et +1,9% en 2016.

« La croissance de la consommation française était déjà faible l’an dernier, mais elle devrait atteindre un nouveau point bas en 2018. Il s’agit d’un moteur important de l’économie française, et cette nouvelle contreperformance affectera à n’en pas douter la croissance tricolore. Nous estimons que le PIB français ne croîtra que de +1,5% en 2018, après +2,3% en 2017 », ajoute Stéphane Colliac, économiste en charge de la France chez Euler Hermes.

Une situation qui met à mal le secteur agroalimentaire

Le recul prévu du pouvoir d’achat des ménages français pourrait particulièrement affecter certains secteurs, dont les marges sont déjà sous pression. C’est notamment le cas de l’agroalimentaire, dont les marges ont chuté de près de 3 points entre 2016 et 2017.

« Pour faire face à la baisse de pouvoir d’achat des ménages, le secteur est contraint de revoir ses prix à la baisse. Ainsi, les prix de vente dans le secteur agroalimentaire se sont contractés de -0,8% a/a en août 2018. Une situation difficile à supporter pour les acteurs du secteur quand en parallèle, le coût des intrants ne cesse d’augmenter », justifie Stéphane Colliac.

Un regain de forme dès 2019 ?

Euler Hermes se montre toutefois plus optimiste pour 2019, et prévoit une croissance du pouvoir d’achat des ménages français de +1%. La consommation des ménages retrouverait ainsi des couleurs (+1,4%), et la croissance française atteindrait +1,9%.

Environnement - à lire également...

The art of the deal

25 Septembre 2018
Tuaisceart Éireann...ces mots gaéliques signifient Irlande du Nord. Ce territoire fidèle à la couronne des Windsor et [...]
Lire la suite...

Remake de 1997-1998 sur les émergents ?

25 Septembre 2018
Au cours des dernières semaines, l’Argentine et la Turquie ont été frappées par des crises similaires à [...]
Lire la suite...

Actifs financiers proches de leur sommet…

19 Septembre 2018
Les primes de risque politiques attachées à de nombreux actifs financiers sont sans doute proches de leur [...]
Lire la suite...

Entreprises européennes : des résultats solides et rassurants

17 Septembre 2018
En Europe, le momentum des révisions en hausse des résultats s’est légèrement détérioré. En effet, alors que [...]
Lire la suite...

CGP, unissez-vous !

17 Septembre 2018
A la veille de Patrimonia, Blandine Fischer, directrice générale du pole Assurance Finance chez InfoPro, et Jean-Marc [...]
Lire la suite...

L’immobilier coté, assurance tous risques ?

13 Septembre 2018
Le segment de l’immobilier coté se caractérise au sein de l’univers des valeurs mobilières par sa bonne [...]
Lire la suite...

Un monde à trois vitesses

12 Septembre 2018
Croissance aux Etats-Unis, ralentissement de la zone euro et turbulences dans les pays émergents.
Lire la suite...

L’Italie effraie à nouveau les investisseurs

12 Septembre 2018
La zone euro est à nouveau déstabilisée par la politique populiste de l’Italie, alors que le nouvel [...]
Lire la suite...

Le groupe Premium reprend Cap Finances

10 Septembre 2018
Intervenant dans le domaine l’épargne retraite, de la prévoyance et la gestion d’actifs, le groupe Premium s’apprête [...]
Lire la suite...

A chacun son flagship

06 Septembre 2018
Les exemples d’ouvertures récentes ou à venir de flagships foisonnent. A Paris, les esprits ont été marqués [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...