Selon Euler Hermes, le pouvoir d’achat des ménages français s’est contracté de -1% lors du premier semestre 2018. Deux facteurs sont désignés par le leader mondial de l’assurance-crédit. Tout d’abord, la hausse du prix du pétrole (+20% au premier semestre), qui a engendré une hausse de l’inflation : les prix à la consommation ont cru de +2,3% a/a au mois d’août 2018. Ensuite, un effet fiscalité, avec des hausses de taxes (essence, CSG) qui ont pesé sur le revenu disponible brut des ménages français.

Euler Hermes estime d’ailleurs que le revenu disponible brut des ménages français augmentera seulement de +1,5% en 2018 (+2,7% en 2017). Dans le même temps, l’inflation devrait croître en moyenne annuelle de +1,9%. En conséquence, le pouvoir d’achat des ménages français devrait se contracter de -0,2% en 2018 (+1,4% en 2017). Il s’agit de la troisième année de recul du pouvoir d’achat sur les 10 dernières années, une situation qui ne s’était pas produite depuis la seconde guerre mondiale.

La consommation des ménages déçoit encore

Conséquence directe de ce recul du pouvoir d’achat, la consommation des ménages français ne devrait croître que de +0,8% en 2018, après +1,1% en 2017 et +1,9% en 2016.

« La croissance de la consommation française était déjà faible l’an dernier, mais elle devrait atteindre un nouveau point bas en 2018. Il s’agit d’un moteur important de l’économie française, et cette nouvelle contreperformance affectera à n’en pas douter la croissance tricolore. Nous estimons que le PIB français ne croîtra que de +1,5% en 2018, après +2,3% en 2017 », ajoute Stéphane Colliac, économiste en charge de la France chez Euler Hermes.

Une situation qui met à mal le secteur agroalimentaire

Le recul prévu du pouvoir d’achat des ménages français pourrait particulièrement affecter certains secteurs, dont les marges sont déjà sous pression. C’est notamment le cas de l’agroalimentaire, dont les marges ont chuté de près de 3 points entre 2016 et 2017.

« Pour faire face à la baisse de pouvoir d’achat des ménages, le secteur est contraint de revoir ses prix à la baisse. Ainsi, les prix de vente dans le secteur agroalimentaire se sont contractés de -0,8% a/a en août 2018. Une situation difficile à supporter pour les acteurs du secteur quand en parallèle, le coût des intrants ne cesse d’augmenter », justifie Stéphane Colliac.

Un regain de forme dès 2019 ?

Euler Hermes se montre toutefois plus optimiste pour 2019, et prévoit une croissance du pouvoir d’achat des ménages français de +1%. La consommation des ménages retrouverait ainsi des couleurs (+1,4%), et la croissance française atteindrait +1,9%.

Environnement - à lire également...

9ème étude mondiale sur les millionnaires

16 Novembre 2018
Le fait n’est pas nouveau, on le sait, il y a de plus en plus de millionnaires [...]
Lire la suite...

Fin de siècle

15 Novembre 2018
Les années entre la fin du 19ème siècle et le début de la Première Guerre mondiale sont [...]
Lire la suite...

Fidelity France en ligne au mois d’octobre

15 Novembre 2018
Sur le dernier mois, le fonds a consolidé de 7,2%, en ligne avec son indice.
Lire la suite...

Le dollar comme seul refuge

14 Novembre 2018
Le rebond des actions s’est affaibli en fin de semaine, de sorte que l’indice S&P abandonnait 0,9% [...]
Lire la suite...

Trois tensions en ligne de mire pour les investisseurs

14 Novembre 2018
Les investisseurs ont trois grandes tensions, toutes aussi inquiétantes, en ligne de mire prévient Toby Nangle, responsable [...]
Lire la suite...

Une surveillance étroite de points d’entrée attractifs

13 Novembre 2018
Le mois dernier a été clairement dominé par le regain de volatilité sur les marchés internationaux et [...]
Lire la suite...

La hausse des taux, c'est l'ennui

12 Novembre 2018
e marché actions est-il plus volatil en période de hausse de taux ? Beaucoup répondront par l’affirmative. [...]
Lire la suite...

D’un excès à l’autre

09 Novembre 2018
Si la correction des marchés d’actions en octobre aura été impressionnante, elle a aussi été frappante par [...]
Lire la suite...

Elections US : impacts positifs pour les marchés

08 Novembre 2018
Il s’agit d’un très bon résultat pour les Républicains. C’est seulement la 5ème fois en 132 ans [...]
Lire la suite...

Une récession imminente est peu probable

07 Novembre 2018
Nous conservons une légère surpondération des actions américaines, estimant qu’une récession imminente est peu probable estime Diego [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...