« Même si on parle beaucoup de guerre commerciale, nous voyons plutôt la situation actuelle comme une querelle commerciale, estime Ludovic Subran, chef économiste d’Euler Hermes. Pour le moment, les effets du nouveau protectionnisme imposé par les Etats-Unis sont modérés. Mais si toutes les taxes évoquées sont appliquées, il faudra s’attendre à un renforcement du risque d’impayé à l’échelle mondiale ».

Selon le spécialiste de l’assurance-crédit, qui vient de publier son dernier scenario macro-économique trimestriel, la croissance mondiale devrait rester stable en 2018 et 2019, à respectivement +3,2% et +3,1% (à comparer à +3,2% en 2017).

Toutefois l’économie américaine est sous-pression. Les risques de surchauffe et d’erreurs politiques sont certes contenus. Mais la rapide détérioration du déficit public, couplée au resserrement de la politique monétaire américaine, assèche les liquidités mondiales.

Et dans le même temps, la résurgence du protectionnisme américain alimente l’incertitude à l’échelle internationale. Toute la question est donc de savoir si les pays sauront résister à ces multiples chocs d’incertitudes et au resserrement des conditions globales de liquidité.

Un premier groupe de pays semble en mesure d’absorber ces chocs de liquidité et d’incertitudes commerciales. Il s’agit d’économies dont la politique monétaire est assez puissante pour résister aux perturbations extérieures : la Chine, la zone Euro et le Japon. Euler Hermes estime que l’économie de ces régions restera stable en 2018 et 2019.

Vient ensuite un second groupe de pays, qui sont déstabilisés par les orientations de politique économique américaines. Il s’agit en particulier de pays combinant vulnérabilités structurelles et erreurs de politiques économiques, comme l’Argentine et la Turquie. Les pays qui évoluent sur une corde raide, c’est-à-dire l’Afrique du Sud, le Brésil et la Russie, pourraient également être mis sous pression par les marchés en cas de détérioration de leurs fondamentaux macroéconomiques.

Enfin, le troisième groupe de pays devrait se montrer résilient si l’environnement commercial international est préservé des attaques protectionnistes les plus violentes. Parmi ces pays, certains restent sur la liste des économies à surveiller (Inde, Indonésie, Hongrie, Roumanie), tandis que d’autres semblent protégés (Asie émergente et pays d’Europe de l’Est dont les comptes courants affichent un excédent).

Pour accéder au scénario macro-économique d’Euler-Hermes, cliquez ICI.

Environnement - à lire également...

Marchés actions : les options d’AXA IM en 2019

14 Décembre 2018
Globalement, chez AXA IM, on préfère parier sur les Etats-Unis que sur l’Europe. Entre autres, du fait [...]
Lire la suite...

Pourquoi les investisseurs devraient se soucier des gilets jaunes ?

14 Décembre 2018
Dans la dernière lettre « Investment Talks » d’Amundi, les analystes et stratèges de la maison donnent [...]
Lire la suite...

Les dindons de la farce

13 Décembre 2018
L’annonce d’une trêve dans la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine était finalement [...]
Lire la suite...

Le GNIP réunit ses adhérents

11 Décembre 2018
Comme annoncé en octobre dernier (voir l’article Pour la promotion du métier) le GNIP a tenu sa [...]
Lire la suite...

Pour une fois, c'est l'Allemagne

10 Décembre 2018
L’année 2018 surprend à maints égards. L’Allemagne notamment, dont la stabilité politique et la force économique faisaient [...]
Lire la suite...

La BCE gardera son cap malgré les incertitudes

10 Décembre 2018
L’annonce de l’arrêt des achats d’actifs lors de la prochaine réunion de Banque centrale européenne le 13 [...]
Lire la suite...

Neuflize OBC optimiste malgré tout

07 Décembre 2018
La banque filiale de ABN se montre prudente pour 2019 : des Etats-Unis aux émergents, en passant [...]
Lire la suite...

Capital-investissement : perspectives contrastées

06 Décembre 2018
Les derniers chiffres publiés dans le Baromètre des levées de fonds d’In Extenso sont contrastés. Plusieurs tendances [...]
Lire la suite...

Or en phase de déclencher un signal haussier

06 Décembre 2018
Selon Arnaud du Plessis, gérant thématiques spécialisé sur l’or chez CPR AM, l’or serait sur le point [...]
Lire la suite...

Une accalmie de courte durée

05 Décembre 2018
L’issue du G20 a été perçue positivement par les marchés. La hausse des tarifs douaniers américains prévue [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...