Les marchés continuent d’évoluer au gré des négociations entre Chinois et Américains sans réelle direction toutefois. On note depuis maintenant plusieurs mois un phénomène de « de-risking » des portefeuilles surtout en Europe. La Commission Européenne vient d’ailleurs d’abaisser son objectif de croissance économique pour 2018 (2,1% contre 2,3%). Ce « de-risking » touche aussi maintenant les portefeuilles globaux et américains. La guerre commerciale commence également à être un facteur de révision en baisse de la croissance long terme allant de pair avec le vieillissement de la population (cf. la dernière étude de l’OCDE).

Les thèmes value et le sentiment sur l’Europe domestique n’ont jamais été aussi négativement considérés sauf peut-être juste après le Brexit alors que le momentum économique n’était pas aussi favorable. La tentation serait pour les gérants de poursuivre cette tendance en écartant les valeurs et secteurs ayant déjà très largement sous-performé. Mais, de manière contrariante, c’est aussi maintenant alors qu’il n’y a pas de choc majeur apparent à l’horizon qu’il faut profiter de ces fulgurantes anomalies de valorisation. Les résultats tiennent pour l’instant tout comme les dividendes. Il ne faut pas se décourager après ces trois derniers mois déroutants pour certains styles de gestion (notamment value).

En 2018, il est difficile de ne pas afficher des performances négatives pour les stockpickers et même pour certaines stratégies prudentes ou obligataires.  Comme le baigneur dans la mer Morte qui ne peut pas couler, les gérants aimeraient offrir à leurs clients une performance toujours au-dessus du niveau de la mer. Mais les conditions actuelles sont complexes. Les prix de l’énergie viennent grignoter la croissance et le pouvoir d’achat et la construction des indices (forte pondération des valeurs pétrolières et du luxe pour le CAC 40) est difficile à répliquer dans une gestion active (dont d’ailleurs ce n’est sûrement pas l’objectif!).

La génération d’alpha ressemble cette année à la quête d’une terre sainte. Dès qu’on en aperçoit les côtes et les contours, on trépigne et croit y être enfin arrivé mais on découvre vite que la concurrence est forte et que chaque investisseur réclame une portion de cette terre sainte et si possible le plus grand possible.

Il est donc probable, qu’en 2018, il y ait peu d’élus dans la conquête de la surperformance.

Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion chez DNCA INVESTMENTS

 

Environnement - à lire également...

Neuflize OBC optimiste malgré tout

07 Décembre 2018
La banque filiale de ABN se montre prudente pour 2019 : des Etats-Unis aux émergents, en passant [...]
Lire la suite...

Capital-investissement : perspectives contrastées

06 Décembre 2018
Les derniers chiffres publiés dans le Baromètre des levées de fonds d’In Extenso sont contrastés. Plusieurs tendances [...]
Lire la suite...

Or en phase de déclencher un signal haussier

06 Décembre 2018
Selon Arnaud du Plessis, gérant thématiques spécialisé sur l’or chez CPR AM, l’or serait sur le point [...]
Lire la suite...

Une accalmie de courte durée

05 Décembre 2018
L’issue du G20 a été perçue positivement par les marchés. La hausse des tarifs douaniers américains prévue [...]
Lire la suite...

Tarifs douaniers : ouverture entre les Etats-Unis et la Chine

04 Décembre 2018
Ce qui s'apparentait à une escalade de la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies mondiales, [...]
Lire la suite...

Fitch prudent pour 2019

03 Décembre 2018
Dans la dernière parution du Fitch Ratings 2019 Outlook, l’agence de notation éponyme dresse un portrait prudent [...]
Lire la suite...

La CNCEF voit sa certification AMF renouvelée

30 Novembre 2018
La CNCEF (Chambre National des Conseils-Experts Financiers) propose depuis 2 années des examens de certification AMF, bientôt [...]
Lire la suite...

Implications d'une trêve commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

29 Novembre 2018
Les espoirs d'une détente dans les relations américano-chinoises ont augmenté avant la réunion du président Donald Trump [...]
Lire la suite...

Quelques vérités incontournables en matière d'investissement

28 Novembre 2018
Il nous semble évident que le monde avec lequel les investisseurs se sont familiarisés ces dernières années [...]
Lire la suite...

Assurance vie : collecte positive en octobre

28 Novembre 2018
Selon les derniers chiffres publiés par la FFA (Fédération Française de l’Assurance), en octobre les versements ont [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...