La maison de gestion fusionne 2 fonds aux périmètres en recouvrement. En effet Talence MidCaps (valeurs moyennes françaises) et Talence EuroMidCap (valeurs moyennes europennes) ont en portefeuille un certain nombre de lignes identiques.

Les 2 fonds affichent peu ou prou les mêmes encours, de l’ordre de 70 millions d’euros, ajoutez à cela le fait que pour certains investisseurs la classe d’actifs « actions françaises » est devenue un terrain trop étroit, et vous aurez les bonnes raison d’une fusion. « Il est vrai que nombre d’investisseurs institutionnels ou de fonds de fonds sont plus intéressés par un fonds européen que par les actions France » souligne Alain Pitous, directeur général de Talence Gestion qui reconnait « un univers un peu restreint ».

Lancé en 2010, en même temps que la société de gestion, le fonds France affichait un biais value qui lui a permis d’enregistrer de belles performances pendant un certain temps. Toutefois le fonds peinait à gonfler ses encours. En fusionnant les 2 fonds, Talence donne plus de visibilité au produit : « en franchissant la barre des 100 millions, on franchit indéniablement un gap ».

Essentiellement tourné à l’origine vers la gestion sous mandat en direction d’une clientèle de particuliers, Talence Gestion s’ouvre depuis 2 ans à la distribution externe, en s’intéressant entre autres à la Banque Privée et au marché institutionnel.

Aujourd’hui la maison gère quelque 800 millions d’euros, pour moitié en fonds et pour moitié en mandats. Une somme à rapprocher des 280 millions sous gestion il y a 3 ans. Pitous et ses associés réussiront-ils à franchir le cap du milliard sous gestion, montant qui représente un véritable seuil en matière de gestion en France ?

fl/ef

 

Environnement - à lire également...

Recherche surperformance désespérément

18 Juillet 2018
Les marchés continuent d’évoluer au gré des négociations entre Chinois et Américains sans réelle direction toutefois. On [...]
Lire la suite...

Quelle est la stratégie de Pékin pour l’économie chinoise ?

17 Juillet 2018
D’après DWS, la masse monétaire constitue un indice. Le taux de croissance de la masse monétaire [...]
Lire la suite...

Les GAFAN un facteur de risque pour les portefeuilles?

17 Juillet 2018
Depuis 2013, le secteur de la technologie occupe une part croissante dans les indices boursiers. Cette année, [...]
Lire la suite...

Le Japon, terre d'incertitudes montantes...

16 Juillet 2018
Décryptage de Christophe Dumont, Macro économiste chez Candriam. Quelles sont les perspectives d’évolution au Japon ?
Lire la suite...

Marché des fusions-acquisitions au plus bas depuis dix ans

13 Juillet 2018
C’est ce qui ressort de l’enquête QDPM (Quarterly Deal Performance Monitor) que Willis Towers Watson réalise depuis [...]
Lire la suite...

Etats-Unis, l’inflation atteint la cible de la Fed

13 Juillet 2018
La mesure préférée de l’inflation de la Réserve Fédérale, le déflateur de la consommation hors alimentation et [...]
Lire la suite...

Marchés émergents : navigation en terre inconnue

12 Juillet 2018
Les taux de change flexibles agissent comme amortisseurs et devraient permettre aux économies de s’ajuster à condition [...]
Lire la suite...

Actions : révision à la baisse sur l’Europe et le Japon

12 Juillet 2018
Malgré notre optimisme à l’égard des actions, nous préférons réduire l’exposition au risque en raison des incertitudes [...]
Lire la suite...

Reprise de risque temporaire sur les marchés

11 Juillet 2018
L’été risque de ne pas être tranquille… Qu’est-ce que nous attend à la rentrée ? Réponses avec [...]
Lire la suite...

Gâchis

11 Juillet 2018
L’aléa des publications met parfois en évidence certaines aberrations comme ce fut le cas la semaine dernière. [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

ISR de Conviction : + 42,5% de croissance en 2017

21 Février 2018

Selon les derniers chiffres publiés par Novethic, parmi les 404 fonds ISR représentant 134,7 milliards [...]
Lire la suite...

IFI, le plafonnement du passif en question

23 Février 2018

Les points à garder à l’esprit par Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac, ingénieurs patrimoniaux chez Lire la suite...