L’autorisation d’implanter un escalier de secours empiétant légèrement sur une voie commune de circulation relève de la majorité de l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965, si cet escalier ne crée pas d’appropriation des parties communes. Analyse de la jurisprudence par Anne-Lise Collomp, conseiller référendaire à la Cour de cassation, pour les Editions Francis Lefebvre.

Un copropriétaire assigne le syndicat des copropriétaires en annulation d’une décision ayant autorisé, à la majorité de l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965, un autre copropriétaire à implanter sur son lot un escalier de secours empiétant sur une voie de circulation commune.

La cour d’appel retient que la décision relevait de la majorité de l’article 25 dès lors que l’emprise de l’escalier de secours sur la voie commune était de faible importance, que l’escalier ne comportait aucune fondation, ne prenait appui sur le sol qu’au moyen de deux poteaux, était constitué d’une structure métallique facilement démontable et ne privait pas les autres copropriétaires de l’usage de la partie commune affectée par cet escalier, dont la destination essentielle subsistait.

La Cour de cassation confirme. […]

Un copropriétaire ne peut réaliser des travaux affectant les parties communes sans y avoir été autorisé par l’AG à la majorité qualifiée de l’article 25, même si les travaux ne portent pas atteinte à la solidité de l’immeuble ou à sa destination (Cass. 3e civ. 4-12-2007 n° 06-19.931).

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Juridique - à lire également...

Vente sous réserve de propriété, attention aux surprises…

16 Novembre 2018
La clause de réserve de propriété est une sûreté qui suspend l’effet translatif de propriété jusqu’à complet [...]
Lire la suite...

Brexit, pour comprendre les enjeux réglementaires

15 Novembre 2018
Alors que l’issue du dossier britannique demeure toujours aussi incertaine (Hard ou Soft Brexit ?), les autorités [...]
Lire la suite...

Démembrement de propriété et usufruitier

14 Novembre 2018
En cas de démembrement de la propriété des parts d'une société de personnes détenant un immeuble, qui [...]
Lire la suite...

Le donné acte d’une promesse de donation…

13 Novembre 2018
L'engagement de signer un acte de donation est, comme la libéralité elle-même, soumis à la forme authentique [...]
Lire la suite...

Responsabilité de l'expert-comptable…

12 Novembre 2018
Doit être déclarée irrecevable l'action en responsabilité dirigée contre la société d'expertise comptable dont la cliente a [...]
Lire la suite...

Vente sur internet, professionnel ou pas ?

09 Novembre 2018
La personne qui publie sur internet simultanément plusieurs annonces de vente de biens peut être qualifiée de [...]
Lire la suite...

Le vice de construction ne dispense pas de payer ses charges…

08 Novembre 2018
Le vice de construction de l’immeuble, à le supposer caractérisé, n’exempte pas les copropriétaires de leur obligation [...]
Lire la suite...

Transparence fiscale : nouvelle amende pour les clients des banques

07 Novembre 2018
Depuis le 1er novembre, les clients des banques françaises doivent composer avec de nouvelles exigences en matière [...]
Lire la suite...

Publication de la loi relative à la lutte contre la fraude

06 Novembre 2018
La Loi relative à la lutte contre la fraude a été publiée au JORF du 24 octobre [...]
Lire la suite...

Un écart de valeur entre les lots et annulation du partage

05 Novembre 2018
L’erreur sur l’existence ou la quotité des droits d’un copartageant, de nature à justifier l’annulation du partage, [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...