Autant on est habitué à voir s’implanter sur le marché français des acteurs anglo-saxons, et a fortiori européens, autant il est plus rare de voir un opérateur indien venir tenter sa chance sur le marché hexagonal.

C’est le cas avec UTI, maison de gestion indienne opérant en Europe à partir de Londres avec 2 fonds (obligations et actions) spécialisés sur des actifs locaux.

Référencés chez Axeltis, les fonds UTI India Dynamic Equity (actions indiennes avec un profil croissance) et UTI India Fixed Income (govies et corporate indiennes) s’adressent selon leur promoteur aussi bien à une clientèle d’institutionnels que de banquiers privés, family offices et multi-gérants.

Sur le sous-continent indien, UTI (Unit Trust of india) est une véritable institution qui se classe dans le top 3 des gérants. La maison a été fondée en 1964 par les pouvoirs publics pour flécher l’épargne des particuliers et financer les groupes industriels locaux.

UTI s’est lancé dans l’aventure européenne il y a près de 8 ans, auprès d’une clientèle de fonds de fonds. Mais les choses ont véritablement démarré avec le lancement de fonds au formats UCITS : un fonds obligataire en 2012 qui selon certaines sources aurait collecté environ 300 millions de dollars en Europe essentiellement auprès de banquiers privés, un fonds actions en 2015 (environ 160 millions de dollars collectés).

Poids lourd sur un marché en devenir, UTI gère près de 55 milliards de dollars et entend bien tenter sa chance à l’international. Avec un actionnariat solide, dont T Row Price à hauteur de 26%, le gérant risque toutefois d’être limité dans sa stratégie de développement par une expertise trop centrée sur ses classes d’actifs locales.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Agences de notation, tout ce que vous avez toujours voulu savoir…

15 Novembre 2018
Souvent décriées, voire craintes, les agences de notations suscitent toujours fascination et répulsion. D’où l’intérêt du livre [...]
Lire la suite...

La Financière de la Cité avance ses pions

14 Novembre 2018
Il faut clairement avoir un esprit quelque peu contrarian pour lancer en ce moment un fonds obligataire [...]
Lire la suite...

Un cycle de derating des actions s’achève…

13 Novembre 2018
Avec la correction du Nasdaq en octobre, un cycle complet de derating des actions s’achève, estime François-Xavier [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Bruno Vanier

12 Novembre 2018
Fin connaisseur des marchés émergents depuis plus de 20 ans, le président de Gemway place son épargne [...]
Lire la suite...

Comment les robots tentent de prendre la place des investisseurs

09 Novembre 2018
Les robots-investisseurs sont de plus en plus nombreux à intervenir sur les marchés financiers, créant des mouvements [...]
Lire la suite...

Y a-t-il une affaire Carmignac ?

08 Novembre 2018
L’info a fait le tour de la place comme une trainée de poudre, à peine publiée hier [...]
Lire la suite...

TGOO (Thank God October’s Over)

06 Novembre 2018
Les mois d’octobre ne laissent de trace dans nos mémoires boursières que parce que les crises de [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Marc Renaud

05 Novembre 2018
Pour le patron de Mandarine Gestion, en marge des mouvements de rapprochement en cours dans l’industrie, les [...]
Lire la suite...

Les 6 graphiques effrayants d’Halloween…

02 Novembre 2018
Si vous voulez avoir vraiment peur cette année pour Halloween, inutile de chercher le dernier film d’horreur [...]
Lire la suite...

Perial atteindra-t-il son objectif de 5 milliards en 2020 ?

31 Octobre 2018
Le patron de Perial, Eric Cosserat, tiendra-t-il le pari de son plan stratégique de 5 milliards d’euros [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...