Sommes-nous face à un tournant dans la profession de CGP ? Faut-il désormais penser autrement pour répondre aux interrogations des clients ? C’est en tout cas ce que pense Frédéric Piccard, fondateur du cabinet « Patrifinance » dont le créneau est « le partage de sa rémunération avec ses clients ».

Derrière ce slogan se cache un concept finalement simple : le conseil se fait payer pour… ses conseils.

Concrètement ce CGP passe en moyenne 4 à 5 heures avec un client pour établir un bilan patrimonial complet. Le rendez-vous se solde par un document écrit présentant toutes les solutions juridiques, fiscales, assurantielles et immobilières que le client garde en sa possession[1]. Les honoraires de ce bilan vont de 800 euros TTC pour un dossier simple à 5.000 ou 6.000 euros TTC pour un dossier complexe. Ce conseil a donc un coût mais est compensé par l’absence de commission sur les placements financiers proposés.

En effet le cabinet rembourse au client tous les frais financiers perçus sur la vente de produits financiers[2] et plafonne les honoraires de transactions perçues sur la vente d'immeubles à 3 %.

Quoi qu’on en pense ce système est dans la lignée de la jurisprudence actuelle et des décisions de l’AMF qui sanctionnent de plus en plus les CGP pour leur manque de transparence dans la présentation de leurs produits. Il s’agirait donc d’avantage d’une mutation du métier, sur le modèle des professions libérales telles que les avocats ou les notaires, que d’une révolution.

Cette « autre façon de gérer son patrimoine » proposée par Patrifinance a été lancée en 2015, reste à savoir si le concept saura séduire ses clients cibles.

EV/EF

Voir aussi

[1] « Le client a donc toutes les clefs en mains pour savoir quoi faire ».

[2] Parmi d’autres, les contrats d’assurance-vie

Environnement - à lire également...

Patrimonia, c est parti !

23 Juin 2017
Le grand rendez-vous annuel de tous les professionnels de la gestion de patrimoine a lieu cette année les 28 et [...]
Lire la suite...

Brexit : 1 an après

23 Juin 2017
« L’incertitude, l’ennemi de la croissance britannique » titre nos confrères du Figaro dans leur édition du jour. Extraits :
Lire la suite...

Tout, tout, vous saurez tout sur la pierre-papier

22 Juin 2017
Lors des assises qui se tiennent le 26 juin prochain au Méridien Etoile à Paris.


Lire la suite...

L’assurance vie luxembourgeoise au colloque Fidroit !

21 Juin 2017
Dans le cadre de son 20ème colloque à la Seine Musicale le 27 juin prochain, Fidroit s’entoure de partenaires qu’on [...]
Lire la suite...

Actions : diversification de rigueur chez JP Morgan AM

20 Juin 2017
Sans surprise ce sont les actions qui seront préférées dans les portefeuilles de la société de gestion comme en témoigne [...]
Lire la suite...

ETF : quels sont les risques ?

20 Juin 2017
6.600 ETF sur les marchés représentant quelques 3.5 trilliards de dollars. De quoi bouleverser la structure des marchés financiers.
Lire la suite...

IVesta veut créer le Family Office 2.0

15 Juin 2017
A la une du journal Les Echos ce matin, IVesta, nouveau venu sur le marché qui veut penser la gestion [...]
Lire la suite...

Une fintech, un robo-advisor ? Non c’est Fundee !

14 Juin 2017
Elles sont partout, ces nouvelles fintechs « innovantes et disruptives ». Mais bien malin sera celui ou celle qui pourra [...]
Lire la suite...

Actions européennes, françaises : que choisir ?

13 Juin 2017
Le consensus s’accorde sur le retour à opérer vers les actions européennes. Mais concrètement, que devons-nous attendre des entreprises européennes [...]
Lire la suite...

Le Brésil est-il à risque ?

12 Juin 2017
Alors que le Brésil semblait renouer avec une belle dynamique, un nouveau choc politique vient heurter le pays de plein [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Les présents d’usage, à manier avec précaution

14 Décembre 2016

En cette période de fêtes, nombreux sont ceux qui vont se laisser aller à quelques « cadeaux » appelés également présents d’usage. [...]
Lire la suite...

PEE et PERCO : quid des cas de déblocage ?

28 Février 2017

Le journal de bord du médiateur de l’AMF, accessible en ligne, offre des analyses précises sur des cas [...]
Lire la suite...