Une analyse signée Julien Manceaux, senior analyste chez ING qui s’est penché sur la dette galopante des entreprises américaines. Comment en est-on arrivé là ?

[…]

La dette des ménages américains, qui a atteint 100% du PIB juste avant la crise financière de 2008, était à l’époque un des éléments ayant mené à la crise. Depuis, les ménages ont dû réapprendre à épargner et, en 10 ans, force est de constater que leur dette s’est réduite fortement par rapport à la taille de l’économie : en 2018, elle était de 76,4%.

A l’inverse, les entreprises américaines ont profité de la longue période de taux bas pour s’endetter et leur endettement est aujourd’hui équivalent à celui des ménages (73,9% du PIB au 3ème trimestre 2018 contre 66% en 2011, une augmentation de 4400 milliards d’USD).

[…]

En moyenne, le service de cette montagne de dettes est assuré : The Economist a analysé les bilans des entreprises américaines cotées. Leurs bénéfices combinés sont équivalents à plus de six fois leurs dettes combinées. Cependant, certaines entreprises sont très en-dessous de cette moyenne et on peut chiffrer à environ 1000 milliards (soit l’équivalent des subprimes de 2008) les dettes des « bilans fragiles » (avec des dettes représentant plus de 4 fois l’EBITDA et avec des charges d’intérêts supérieures à la moitié de l’EBIT).

Comme en 2008, un segment particulier de l’endettement a fait l’objet d’attention de la part des régulateurs un peu partout sur la planète, le segment des « leveraged loans ».

[…]

Trois problèmes des « prêts à levier » (« leveraged loans ») :

1) Leur titrisation : selon la Banque d’Angleterre, une partie de ces prêts (pour 800 milliards d’USD) ont été rassemblés dans des instruments et divisés en tranches portant des probabilités de défaut (et donc des types de risque) différents distribués aux investisseurs. […]

[…]

En conclusion, l’endettement des entreprises américaines a fortement augmenté, et une partie de ce marché est certainement vulnérable à la baisse des marges et à la hausse des taux d’intérêt. Cela dit, vu la taille relativement réduite de la partie vulnérable du marché, nous ne pensons pas que cela pourra générer une nouvelle crise, ni même précipiter une récession.

Pour lire l’intégralité de l’analyse, cliquez ICI.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Les Banques Centrales vont sauver l’économie, si…

17 Octobre 2019
Les taux d’intérêt ont encore baissé et sont désormais, nuls ou négatifs. Les mesures prises par les [...]
Lire la suite...

Les multi family office unissent leurs forces

16 Octobre 2019
L’union fait la force dans l’univers de la gestion de patrimoine : après les CGP, c’est au [...]
Lire la suite...

Sortir de la croissance, mode d’emploi

15 Octobre 2019
Est-ce possible ? Pourquoi, comment ? Le petit opus d’Eloi Laurent apporte des éléments de réponse. Pas [...]
Lire la suite...

FIC Lux, la suite

14 Octobre 2019
Notre article « Combien coûte un FIC luxembourgeois ? » a suscité de nombreuses réactions, tant parmi [...]
Lire la suite...

Parlez-vous le VARPS ?

11 Octobre 2019
On connaissait les BRICS, GAM Investments nous présente les VARPS (acronyme de Vietnam, Argentine, Roumanie, Pakistan et [...]
Lire la suite...

OFI affine sa stratégie CGP

10 Octobre 2019
Avec entre autres l’arrivée il y a 4 mois de Bertrand Conchon, un ancien de Edmond de [...]
Lire la suite...

Où s’installent les entreprises financières ?

10 Octobre 2019
Possédant près de 3,5 millions de m2 de bureaux en Ile-de-France, les entreprises du secteur financier restent [...]
Lire la suite...

Coup de gueule d’un CGP

09 Octobre 2019
Dans de nombreux domaines, la contrainte de la transparence à tout prix devient la norme et oblige [...]
Lire la suite...

Adieu l’Eonia, place à l’€ster

08 Octobre 2019
Mis en place le 2 octobre dernier par la BCE, l’indice €ster (Euro Short-Term Rate) remplacera l’Eonia [...]
Lire la suite...

A quand une réglementation green bonds ?

07 Octobre 2019
Ayant enregistré une progression de 48% au premier semestre 2019 au niveau mondial, le marché des obligations [...]
Lire la suite...
Agenda

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 05 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 06 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Lyon – MERCURE SAXE LAFAYETTE (1km de la Gare Part-Dieu)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Morningstar Investment Conference 2019

 Date : 14 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Centre d'Affaires Paris Victoire - 52 rue de la Victoire, 75009 Paris
 Organisateur : Morningstar France

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 19 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 20 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...