Les sûretés devraient prochainement faire l’objet d’une nouvelle réforme par ordonnance. Les sûretés immobilières sont de nouveau concernées : les privilèges immobiliers spéciaux devraient disparaître, pour être transformés en hypothèques légales. Analyse par Stéphane Piédelièvre, professeur à l’Université Paris-Est, pour Solution Notaire Hebdo, publication des Editions Francis Lefebvre.

Une nouvelle réforme du droit des sûretés est en préparation dans le cadre du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises, dit « Pacte », présenté le 18 juin dernier. Un avant-projet rédigé sous l’égide de l’association Henri Capitant a été publié en septembre 2017. Il est en grande partie repris par l’habilitation à réformer le droit des sûretés par voie d’ordonnance prévue par le projet de loi « Pacte ».

Selon son article 16, cette réforme poursuit un double objectif : clarifier et améliorer la lisibilité du droit des sûretés, dans un souci de sécurité juridique et d’attractivité du droit français, et renforcer son efficacité, afin de faciliter le crédit et donc le financement de l’activité économique, tout en assurant l’équilibre entre les intérêts des créanciers, titulaires ou non de sûretés, et ceux des débiteurs et des garants. Si l’on ne peut que se réjouir d’une remise en ordre du droit du cautionnement qui avait été le grand absent de l’ordonnance 2006-343 du 23 mars 2006, on peut s’interroger sur les raisons qui amènent le législateur à vouloir de nouveau intervenir en matière de sûretés réelles, et particulièrement en matière de sûretés réelles immobilières.

La réforme de 2006. Les modifications du droit des sûretés immobilières, et plus particulièrement du droit hypothécaire, étaient l’un des aspects les plus attendus de la réforme de 2006. Les aménagements n’ont pas manqué. Il en est ainsi de la question des mainlevées. Les règles sur la durée des inscriptions hypothécaires étaient partiellement changées dans le sens d’un allongement […]

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Juridique - à lire également...

CGP Entrepreneurs publie un guide de la conformité

26 Septembre 2018
Mifid2, Prips, DDA… le cadre règlementaire est de plus en plus riche, pour ne pas dire surabondant, [...]
Lire la suite...

SCI, comptabilité commerciale et réévaluation des actifs

24 Septembre 2018
Le Conseil d’Etat vient de confirmer qu’une SCI qui n’était pas soumise à l’obligation de tenir une [...]
Lire la suite...

Responsabilité de l’administration fiscale pour faute

21 Septembre 2018
A la suite de deux examens de leur situation fiscale personnelle portant respectivement sur les années 1987 [...]
Lire la suite...

Point de départ de la prescription réduite…

19 Septembre 2018
En cas de réduction de la durée d'un délai de prescription, la prescription réduite commence à courir, [...]
Lire la suite...

ManyMore et Fidroit main dans la main

19 Septembre 2018
Les 2 fournisseurs de solutions Fidroit et ManyMore ont annoncé qu’ils uniraient leurs efforts à partir de [...]
Lire la suite...

Dettes, divorce et patrimoine professionnel…

19 Septembre 2018
Le transfert de tout le passif de l’entreprise commune à des époux à la charge de l'un [...]
Lire la suite...

Art 57 et transfert de bénéfices

17 Septembre 2018
Le Conseil d'Etat rappelle, en le complétant, le considérant de principe applicable pour les besoins de l'article [...]
Lire la suite...

Immeuble historique occupé par son propriétaire…

17 Septembre 2018
En cas d'occupation partielle d'un immeuble historique non productif de revenus, seuls les frais relatifs à la [...]
Lire la suite...

Travaux sur les parties communes conformes

13 Septembre 2018
L’autorisation d’implanter un escalier de secours empiétant légèrement sur une voie commune de circulation relève de la [...]
Lire la suite...

Défaut d’information et perte de chance…

12 Septembre 2018
Commentaire de Silvestre Tandeau de Marsac, avocat au cabinet TFMS, concernant une décision de la Chambre commerciale [...]
Lire la suite...
Articles les plus lus

Generali : Hugues arrive, Sonia s’en va…

30 Août 2018

Hugues Aubry rejoint le Comité Exécutif de Generali France le 3 septembre pour succéder à Sonia Fendler [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Eric Franc

03 Septembre 2018

A 54 ans, le patron de DNCA [...]
Lire la suite...