Mis en place le 2 octobre dernier par la BCE, l’indice €ster (Euro Short-Term Rate) remplacera l’Eonia d’ici 2022. Les banques parviendront-elles à assurer la transition ?

L’avancée majeure se situe dans la nouvelle manière de calculer l’indice. Si l’Eonia n’établissait pas de moyenne pondérée, posant ainsi un important problème de représentativité, l’€ster indiquera la moyenne quotidienne des taux d’intérêt de 52 établissements de la zone euro, pondérée par le volume de transactions réalisées.

La réforme constitue un progrès en termes de transparence, et elle représente un véritable défi pour les banques. « Il leur faudra mettre à jour l’ensemble des systèmes internes, des contrats, des procédures opérationnelles et des modèles de calculs. », explique Augustin Beyot du cabinet Chappuis Halder.

« Néanmoins, la période de transition convenue avec le régulateur devrait permettre aux entités concernées de préparer les changements et surtout d'écouler le stock de produits référencés aujourd'hui à l'EONIA, évitant ainsi d'avoir à renégocier tous les contrats en cours avec les clients », nuance Salwa Fariji, du cabinet de conseil Capco.

Mais que se passera-t-il si les banques ne jouent pas le jeu ? La BCE appliquera alors la « procédure d’urgence » : elle aura recours à cette mesure les jours où moins de 20 banques déclareront leurs taux, ou lorsque seulement 5 banques concentreront 75% des transactions.

L’€ster correspondra alors à la moyenne entre le taux fixé la veille et celui obtenu grâce aux donnés du jour. « Il ne serait pas étonnant de voir cette mesure d’urgence appliquée dès les premiers temps, car les transactions vont concerner un nombre restreint de banques », prévient Augustin Beyot.

Le Coin de Gilbert - à lire également...

Top 100 des agents d'assurance connectés

22 Novembre 2019
Parmi les nombreux défis qui se posent à l’agent général du XXIe siècle dans la transformation de [...]
Lire la suite...

Une nouvelle tête chez Alfi Partners

20 Novembre 2019
TPM (Tierce-Partie Marketeur pour Jupiter AM depuis plus de 10 ans), ALFI Partners annonce la nomination de [...]
Lire la suite...

N3D rejoint le Groupe Ficade

18 Novembre 2019
Chers lecteurs, partenaires, amis… c’est avec beaucoup d’émotion et d’enthousiasme que je vous annonce que N3D a [...]
Lire la suite...

Didier devient président de Yomoni

15 Novembre 2019
Bien évidemment, c’est de Didier Le Menestrel dont il est question. Le robo-advisor apprend qui a été [...]
Lire la suite...

Carré d’As : Henry Masdevall

14 Novembre 2019
Président du groupement Actualis qui organise sa Convention la semaine prochaine, fondateur du cabinet Valorey Finance, Henry [...]
Lire la suite...

L’origine du monde des émergents

12 Novembre 2019
Tout le monde les connaît, y compris intimement. Mais rares sont ceux qui connaissent leur nom : [...]
Lire la suite...

Le coup de gueule de Jean-Pierre Rondeau

12 Novembre 2019
Je fais référence à l’article de Sébastien d’Ornano, président de YOMONI paru dans l’AGEFI Actifs le 08/11/2019, [...]
Lire la suite...

Marchés et technologie : où en sont les banques ?

07 Novembre 2019
Dernière ligne droite avant la deuxième conférence l’AFME (Association for Financial Markets in Europe) organisée les 21 [...]
Lire la suite...

La France est-elle devenue un petit pays ?

06 Novembre 2019
« Nous sommes devenus une puissance de second rang ». Le géographe Laurent Chalard, membre du European [...]
Lire la suite...

Effets de Manche

05 Novembre 2019
« On va s'amuser ». Prophétiques les propos du Président Charles de Gaulle, opposé à l'entrée du [...]
Lire la suite...
Agenda
Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...