Il y a quelques jours, rappelle Christian Hille, gérant chez DWS, le chroniqueur Thomas L. Friedman du New York Times a déclaré que le Royaume-Uni "est un pays déterminé à se suicider sur le plan économique, mais qui n'arrive même pas à s'entendre sur la façon de se tuer". 

Quoique douloureusement lent, le processus de prise de décision à Londres semble être sur le point d’aboutir et la probabilité d'une fin pragmatique au « drame Brexit » se dessine de plus en plus. C'est pourquoi, comme pourrait le faire remarquer Mark Twain, les études montrant que le Royaume-Uni serait sur son lit de « mort économique » semblent être très exagérées.

L’absence de vraies difficultés économiques jusqu’à présent pourrait expliquer le fait qu’il est très difficile de trouver un accord raisonnable. En effet, l'économie britannique continue d’afficher des taux de chômage assez bas. Selon Eurostat, seulement 3,8% de la main-d'œuvre britannique est sans emploi. Selon la même définition, seuls l'Allemagne et les Pays-Bas s'en tirent mieux en Europe. Pour la France, ce chiffre est de 8,8%, soit le double du niveau du Royaume-Uni, tandis que l'Espagne et l'Italie affichent des taux à deux chiffres. Si l’on regarde en arrière, toutes les prévisions apocalyptiques autour de la sortie du Royaume-Uni se sont révélées fausses. Nous pourrions donc nous demander, « mais où est le problème ? »

Un examen plus poussé des dépenses d'investissement révèle cependant une évolution inquiétante. Depuis le référendum, au Royaume-Uni, la FBCF (Formation Brute de Capital Fixe) est pratiquement stagnante. Comparé à certains de ses homologues de l'autre côté de la Manche, le Royaume-Uni a chuté du haut vers le bas. Ajustés pour tenir compte de l'inflation, les investissements britanniques en machines et en équipement ont diminué à un taux annualisé de 5,4 % depuis le référendum, en baisse par rapport au taux de croissance de 7 % enregistré auparavant. D'autres pays européens, quant à eux, continuent d'accélérer, l'Italie rattrapant le retard pris pendant la crise.

Les investissements actuels reflétant les emplois de demain, l’évolution de la production et les revenus du capital ne semblent pas être promis à un bel avenir à court terme.

Environnement - à lire également...

Tous égaux face au risque ?

13 Novembre 2019
L’âge influe-t-il sur l’appétence au risque financier ? Les femmes ont-elles les mêmes stratégies d’investissement que les [...]
Lire la suite...

2019 s'annonce déjà excellente pour les SCPI

13 Novembre 2019
Il s’agit de l’un des principaux enseignements du 2nd Observatoire des SCPI réalisé par Linxea qui constate [...]
Lire la suite...

Fiscalité du numérique… à double tranchant

13 Novembre 2019
Bercy a commandé une évaluation au Conseil d'analyse économique sur l'impact fiscal qu'aurait la proposition de l'OCDE [...]
Lire la suite...

Industrie de l’AM : tassement mondial

12 Novembre 2019
Selon le dernier rapport Global 500 Research de Willis Towers Watson, les actifs sous gestion des 500 [...]
Lire la suite...

L’art d’investir sur le high yield avec Rothschild

07 Novembre 2019
« Une solution pour aller chercher du rendement aujourd’hui, c’est le high yield ». Bravant le climat [...]
Lire la suite...

Embellie mais contexte de ralentissement toujours là

07 Novembre 2019
On attendait un mois d’octobre difficile et ce ne fut pas le cas explique Cyrille Geneslay, gérant [...]
Lire la suite...

ISR, des investisseurs de moins en moins sceptiques

06 Novembre 2019
Selon une étude récemment publiée par Schroders, l’enjeu climatique aurait pris le pas sur le scepticisme des [...]
Lire la suite...

Vers la fin du virage accommodant de fin de cycle ?

06 Novembre 2019
Les banques centrales mondiales ont pris cette année un virage accommodant inhabituel pour une fin de cycle [...]
Lire la suite...

M&A, classement mondial

05 Novembre 2019
Selon les derniers chiffres compilés par GlobalData, c’est la firme américaine Goldman Sachs qui arrive en tête [...]
Lire la suite...

Ralentissement, le conflit sino-américain n’y est pour rien !

31 Octobre 2019
A en croire la majorité des économistes et analystes financiers, le conflit commercial opposant les Etats-Unis à [...]
Lire la suite...
Agenda

Morningstar Investment Conference 2019

 Date : 14 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Centre d'Affaires Paris Victoire - 52 rue de la Victoire, 75009 Paris
 Organisateur : Morningstar France

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 19 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

En 2019, Nue-Pro Select fait son (road) show !

 Date : 20 Novembre 2019
 Heure : 08h30
  Lieu : Nantes – NOVOTEL CARQUEFOU (15 km du centre-ville de Nantes)
 Organisateur : Nue-Pro Select

Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...