L’annonce de l’arrêt des achats d’actifs lors de la prochaine réunion de Banque centrale européenne le 13 décembre ne fait pas de doute. Mais le moment aurait pu être plus propice, alors que la croissance en zone euro ralentit (+0.2% au troisième trimestre, la plus faible performance en 4 ans), et que l’inflation décélère (2% en novembre contre 2.2% en octobre pour l’inflation totale et 1% pour l’inflation cœur au lieu de 1.1%).

La BCE gardera son cap malgré les incertitudes, comme le laissent à penser les commentaires récents de Mario Draghi devant le Parlement européen, en ligne avec les minutes de la dernière réunion en octobre. La banque centrale estime le ralentissement temporaire, la lecture des indicateurs souffrant par ailleurs de la comparaison avec le pic de croissance en 2017.

Si l’on n’attend donc pas d’annonce surprise le 13 décembre, il sera toutefois intéressant de prendre connaissance des nouvelles prévisions de croissance et d’inflation, intégrant 2021 pour la première fois, et notamment d’analyser l’influence du ralentissement récent sur les perspectives à moyen  terme de la BCE. La croissance notamment devrait être, selon nous, légèrement révisée en baisse, malgré un prix du pétrole moins élevé qui devrait réinjecter du pouvoir d’achat et en conséquence stimuler l’inflation cœur.

Une telle analyse explique la poursuite très graduelle de la normalisation de la politique monétaire. Car on aurait tort de penser que l’arrêt du programme de rachats d’actifs signalerait la fin d’une politique accommodante. La BCE reste clairement à la manœuvre, et conserve des leviers d’intervention.

Trois leviers seront clés en 2019 :

• les modalités des programmes de réinvestissements : alors que l’on attend 212 milliards de tombées en 2019, de nombreuses inconnues demeurent. La BCE n’a à ce jour pas indiqué combien de temps les réinvestissements dureront, ni les maturités des nouveaux titres achetés, ni l’allocation entre achat de dette publique et dette privée ;

• le choix de la date pour une première hausse des taux: si le marché suivant les indications de la BCE a d’abord anticipé une hausse pour l’automne, les anticipations ont récemment reculé pour une première hausse plutôt attendue au printemps 2020;

Pour lire la suite, cliquez ICI.

Franck Dixmier est directeur des gestions obligataires d'Allianz GI.

Environnement - à lire également...

Radioscopie d'une rotation vers les unités de compte

21 Novembre 2019
N'ayons pas peur des mots ! La baisse structurelle des taux d'intérêt menace directement la survie du [...]
Lire la suite...

With or without you

20 Novembre 2019
“I can’t live with or without you”, chantait U2 dans les années 80. Aujourd’hui, on peut se [...]
Lire la suite...

Optimisme prudent chez JP Morgan

20 Novembre 2019
Stratégiste chez JP Morgan AM, Patrick Schöwitz se montre confiant… et prudent. Tour d’horizon des classes d’actifs.
Lire la suite...

Les actifs chinois, chouchous des investisseurs

19 Novembre 2019
L’ enquête The china position : gauging institutional investors confidence, réalisée par Economist Intelligence à la demande [...]
Lire la suite...

Ralentissement mais rebond à l’horizon

18 Novembre 2019
Nous tablons sur une poursuite du ralentissement économique jusqu'au premier semestre 2020 avant un rebond modéré sous [...]
Lire la suite...

Foncières, vers une hausse de la valeur des patrimoines

15 Novembre 2019
Les foncières cotées ont enregistré sur le mois d’octobre un nouveau record avec une progression de + [...]
Lire la suite...

Allemagne, une lueur d’espoir

14 Novembre 2019
Le PMI manufacturier a affiché un très léger rebond en octobre, par rapport au point bas de [...]
Lire la suite...

Tous égaux face au risque ?

13 Novembre 2019
L’âge influe-t-il sur l’appétence au risque financier ? Les femmes ont-elles les mêmes stratégies d’investissement que les [...]
Lire la suite...

2019 s'annonce déjà excellente pour les SCPI

13 Novembre 2019
Il s’agit de l’un des principaux enseignements du 2nd Observatoire des SCPI réalisé par Linxea qui constate [...]
Lire la suite...

Fiscalité du numérique… à double tranchant

13 Novembre 2019
Bercy a commandé une évaluation au Conseil d'analyse économique sur l'impact fiscal qu'aurait la proposition de l'OCDE [...]
Lire la suite...
Agenda
Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...