Le ton de Powell à l’occasion de la réunion de la FED a été très accommodant… note Florent Delorme, analyste macro chez M&G. Le patron de la Réserve Fédérale a semblé plaider pour une pause dans la hausse des taux et laissé entendre que la réduction de la taille du bilan de la banque serait plus lente.

Comme attendu la Réserve Fédérale confirme son inflexion des dernières semaines : la détermination à poursuivre la hausse des taux ne semble plus de mise et l’heure est plutôt à la pause dans le cycle de resserrement monétaire.

Avec des taux courts s’établissant à 2.50%, on est encore loin d’une normalisation des conditions monétaires alors même que la situation économique aux USA demeure très satisfaisante.

[…]

Cette décision a évidemment été bien accueillie par le marché. On sait combien la hausse des taux constituait une menace pour les actifs risqués. […] De son côté la BCE semble très loin d’engager une politique de restriction de la liquidité. Les voyants monétaires demeurent donc au vert pour les acteurs de marché.

Pour notre part nous avions abordé le début de l’année en intégrant dans notre analyse les premiers signes d’un discours plus accommodant de la FED. […] Cette récente communication de la banque centrale américaine nous conforte donc dans nos choix.

Cela dit, au-delà de cette satisfaction de court terme, on peut s’interroger sur la signification à long terme de ce changement de cap. Les politiques monétaires très accommodantes déployées à compter de 2009 semblent désormais être devenues le cadre standard d’intervention des banquiers centraux.

Elles sont d’ailleurs dorénavant couplées à des politiques de relance budgétaire comme les baisses d’impôts récentes aux USA et à venir en Chine en témoignent.

L’économie mondiale vit donc désormais de manière permanente sous un régime de double stimulation, monétaire et budgétaire. Beaucoup d’économistes évoquent même la possibilité de mesures supplémentaires, rassemblées sous le concept d’ « helicopter money ». Cela pourrait prendre par exemple la forme d’une annulation des dettes souveraines présentes dans le bilan des banques centrales : les Etats n’auraient pas à rembourser leurs dettes auprès des banques centrales.

Pour lire la suite de l’analyse, cliquez ICI.

Environnement - à lire également...

Radioscopie d'une rotation vers les unités de compte

21 Novembre 2019
N'ayons pas peur des mots ! La baisse structurelle des taux d'intérêt menace directement la survie du [...]
Lire la suite...

With or without you

20 Novembre 2019
“I can’t live with or without you”, chantait U2 dans les années 80. Aujourd’hui, on peut se [...]
Lire la suite...

Optimisme prudent chez JP Morgan

20 Novembre 2019
Stratégiste chez JP Morgan AM, Patrick Schöwitz se montre confiant… et prudent. Tour d’horizon des classes d’actifs.
Lire la suite...

Les actifs chinois, chouchous des investisseurs

19 Novembre 2019
L’ enquête The china position : gauging institutional investors confidence, réalisée par Economist Intelligence à la demande [...]
Lire la suite...

Ralentissement mais rebond à l’horizon

18 Novembre 2019
Nous tablons sur une poursuite du ralentissement économique jusqu'au premier semestre 2020 avant un rebond modéré sous [...]
Lire la suite...

Foncières, vers une hausse de la valeur des patrimoines

15 Novembre 2019
Les foncières cotées ont enregistré sur le mois d’octobre un nouveau record avec une progression de + [...]
Lire la suite...

Allemagne, une lueur d’espoir

14 Novembre 2019
Le PMI manufacturier a affiché un très léger rebond en octobre, par rapport au point bas de [...]
Lire la suite...

Tous égaux face au risque ?

13 Novembre 2019
L’âge influe-t-il sur l’appétence au risque financier ? Les femmes ont-elles les mêmes stratégies d’investissement que les [...]
Lire la suite...

2019 s'annonce déjà excellente pour les SCPI

13 Novembre 2019
Il s’agit de l’un des principaux enseignements du 2nd Observatoire des SCPI réalisé par Linxea qui constate [...]
Lire la suite...

Fiscalité du numérique… à double tranchant

13 Novembre 2019
Bercy a commandé une évaluation au Conseil d'analyse économique sur l'impact fiscal qu'aurait la proposition de l'OCDE [...]
Lire la suite...
Agenda
Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...