Le pétrole est passé de 77 à 46 dollars au cours de l’année. Benjamin Louvet, gérant matières premières chez Ofi AM, analyse les raisons de cette baisse, et le potentiel de rebond...

Selon vous, quels sont les facteurs qui expliquent la baisse du brut au cours des derniers mois ?

Il y a quatre principaux facteurs à considérer dans l’équation : le développement du pétrole de schiste, les pressions de Trump sur l’OPEP visant à faire baisser les prix, les tensions Chine / Etats-Unis qui pourraient conduire à une baisse de la demande. Enfin, l’effet négatif des couvertures des pays producteurs qui ont conduit les spéculateurs à faire baisser les prix.

Quels facteurs seront donc susceptible de faire remonter les prix ?

Les baisses de production annoncées par différents pays producteurs. En effet, les pays membres de l’OPEP, ainsi que le Kazakhstan et la Russie, ont décidé de réduire leur production de 1,2 million de barils par jour. Ces baisses prendront effet en janvier.

Le Canada a également décidé de baisser sa production de 8% pour redonner de la valeur à son pétrole. Enfin l’Iran a ouvert le bal en abaissant sa production de 1 million de barils par jour sur les 8 derniers mois.

Il faut garder à l’esprit que les investisseurs ont tendance à se baser principalement sur les stocks américains, ces derniers qui ne reflètent pas l’intégralité du marché.

Plus largement, au-delà du pétrole, quel est votre tiercé gagnant et votre tiercé perdant sur les matières premières ?

Mise à part l’or noir pour laquelle je table sur un cours à 100 dollars le baril d’ici fin 2019, j’apprécie les performances du palladium ces 3 dernières années et je pense que les constructeurs automobile vont permettre à ce métal de poursuivre sa hausse.

Ensuite l’or avec un objectif à 1.400 dollars à fin 2019. Selon moi la politique monétaire de la Fed devrait s’ajuster, laissant le dollar baisser et corrélativement l’or monter…

Vient ensuite le cuivre, qui présenterait un potentiel de hausse dans le cas de résolution de conflit sino-américain.

De l’autre côté de la balance, je resterai à l’écart du platine, même si nous avons peut-être atteint un point bas. En effet, un des gros débouchés vient des véhicules diesel, je pense que la demande pour ces derniers va stagner.

Je ne serais pas d’avis d’acheter du cobalt.

Enfin je suis réservé sur le soja, en raison du contexte de guerre commerciale qui touche la Chine.

Pour consulter l’intégralité de la dernière analyse du gérant, cliquez ICI.

Environnement - à lire également...

Radioscopie d'une rotation vers les unités de compte

21 Novembre 2019
N'ayons pas peur des mots ! La baisse structurelle des taux d'intérêt menace directement la survie du [...]
Lire la suite...

With or without you

20 Novembre 2019
“I can’t live with or without you”, chantait U2 dans les années 80. Aujourd’hui, on peut se [...]
Lire la suite...

Optimisme prudent chez JP Morgan

20 Novembre 2019
Stratégiste chez JP Morgan AM, Patrick Schöwitz se montre confiant… et prudent. Tour d’horizon des classes d’actifs.
Lire la suite...

Les actifs chinois, chouchous des investisseurs

19 Novembre 2019
L’ enquête The china position : gauging institutional investors confidence, réalisée par Economist Intelligence à la demande [...]
Lire la suite...

Ralentissement mais rebond à l’horizon

18 Novembre 2019
Nous tablons sur une poursuite du ralentissement économique jusqu'au premier semestre 2020 avant un rebond modéré sous [...]
Lire la suite...

Foncières, vers une hausse de la valeur des patrimoines

15 Novembre 2019
Les foncières cotées ont enregistré sur le mois d’octobre un nouveau record avec une progression de + [...]
Lire la suite...

Allemagne, une lueur d’espoir

14 Novembre 2019
Le PMI manufacturier a affiché un très léger rebond en octobre, par rapport au point bas de [...]
Lire la suite...

Tous égaux face au risque ?

13 Novembre 2019
L’âge influe-t-il sur l’appétence au risque financier ? Les femmes ont-elles les mêmes stratégies d’investissement que les [...]
Lire la suite...

2019 s'annonce déjà excellente pour les SCPI

13 Novembre 2019
Il s’agit de l’un des principaux enseignements du 2nd Observatoire des SCPI réalisé par Linxea qui constate [...]
Lire la suite...

Fiscalité du numérique… à double tranchant

13 Novembre 2019
Bercy a commandé une évaluation au Conseil d'analyse économique sur l'impact fiscal qu'aurait la proposition de l'OCDE [...]
Lire la suite...
Agenda
Articles les plus lus

Assurance-vie, la décélération

26 Juin 2019

Selon les derniers chiffres de la FFA, l’assurance-vie reste le deuxième placement le plus prisé [...]
Lire la suite...

H2O va-t-il mettre le feu aux marchés ?

27 Juin 2019

Les actifs illiquides sont-ils une option pour un gérant de fonds classique sensé offrir une liquidité quotidienne ? [...]
Lire la suite...